Allemagne

Une organisation de producteurs propose une segmentation du Sekt

Jeudi 19 juillet 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Une organisation allemande représentant 195 entreprises a présenté une classification des Sekt.
Une organisation allemande représentant 195 entreprises a présenté une classification des Sekt. - crédit photo : Creative Commons CC0
L’organisation Verband deutscher prädikats (VDP) vient de présenter une nouvelle segmentation du Sekt. L'idée est de créer un mouvement vers une meilleure qualité et une meilleure connaissance des profils de vin.

L’objectif est clairement affiché : viser l’excellence des vins mousseux allemands. En présentant une segmentation du Sekt, Verband deutscher prädikats (VDP) qui représente 195 entreprises viticoles allemandes (soit 3% du volume de vin produit en allemagne et 7,5% du chiffre d'affaires du secteur), veut conduire un mouvement collectif vers l’amélioration des bulles germaniques. En précisant reprendre les critères de qualité du cahier des charges du Champagne, l’organisation a défini quatre niveaux de segmentation. Elle les a dénommés : VDP Gutssekt, VDP Ortssekt, VDP Erste Lage et VDP Grosse Lage. La nomenclature qui restera certainement obscure aux non germanophones, s’appuie sur une durée d’élevage différenciée. Les deux premiers (Gutsseckt et Ortssekt) resteront sur lies 15 mois, tandis que cette durée sera allongée pour les deux derniers (Erste Lage et Grosse Lage), soit 36 mois (pour rappel, le cahier des charges du Sekt prévoit une maturation sur lies de 9 mois minimum). Pour toutes les catégories, la classification oblige à ce que l'approvisionnement des raisins soit fait dans les vignobles détenus par les structures de vinification. La vendange doit, par ailleurs, être manuelle. Les vins seront soumis à dégustation avant d’être autorisés à la commercialisation. D’autres critères sont également précisés (pour les anglophones, voici le détail) et résumés en vidéo (toujours en anglais). Ils permettent de s'affranchir de la classification traditionnelle du Sekt en fonction du taux de sucre résiduel.

 

 

Comprendre les profils de vin

VDP s’est appuyé sur les conseils de Anne Krebiehl MW pour construire cette nouvelle classification. « Derrière la dénomination Sekt se cache une diversité de vin et de vignobles. Cette classification va aider les consommateurs de vins effervescents à découvrir et redéfinir cette dénomination » a-t-elle indiqué par communiqué. La MW pointe des différences de style liées aux régions de production mais aussi aux cépages telles que le riesling, le chardonnay et le pinot noir.

"Avec ses critères de qualité stricts, le Sekt répond aux plus hautes exigences internationales. Ainsi, VDP souligne son rôle de pionnier en tant que garant et champion de la plus haute qualité », a déclaré Steffen Christmann le président de VDP. A travers cette nouvelle segmentation, il est clair que l’organisation veut prendre sa part du gâteau dans le marché mondial des bulles en plein boom !

Zone de production du Sekt par VDP (voir aussi ici)

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé