LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Taux inquiétants

Des niveaux bas de calcium, fer et potassium pour la vigne

Mercredi 04 juillet 2018 par Claire Furet-Gavallet

Analyses pétiolaires à la SRDV
Analyses pétiolaires à la SRDV - crédit photo : Guillaume Desperrières SRDV
Le résultat des équipes Frayssinet et de la SRDV sont clairs : il faut prévenir le déficit en calcium, fer et potassium de la vigne.

Depuis l’hiver dernier, les équipes Frayssinet et la société de recherche et de développement viticole (SRDV) font part de leurs inquiétudes concernant les réserves et disponibilités de la vigne en calcium, fer et potassium pour ce millésime 2018. Le résultat de 150 analyses pétiolaires qu’ils viennent d’effectuer confirment les faibles teneurs en ces éléments : « Les sols gorgés d’eau, à cause des pluies du printemps, provoquent une asphyxie racinaire 

"Les sols gorgés d’eau, à cause des pluies du printemps, provoquent une asphyxie racinaire "
et donc un déficit de fonctionnement des mécanismes d’assimilation du calcium, fer et potassium par la plante. Concernant le fer et le potassium, ce déficit est général et concerne tous les vignobles tandis que le déficit de calcium est plus localisé dans le Languedoc. Cela dépend certainement du type de sols. » explique Guillaume Desperrières de la SRDV, Société de recherche et de Développement Viticole.

Le calcium, influe sur la résistance et l’élasticité de la pellicule des baies : point non négligeable lorsque les pressions de mildiou et de botrytis sont fortes. « Les cépages historiques les plus touchés en Languedoc par ce flétrissement sont la syrah, le pinot noir et l’alicante ».

D'autres analyses au stade mi-véraison

Les experts préconisent donc d’effectuer deux pulvérisations de calcium sur la zone des grappes aux stades fin nouaison et fermeture de la grappe. Concernant le potassium, une pulvérisation sur feuilles est aussi recommandée dès les premiers symptômes de carences et 10/15 jours après. Le traitement potassium peut être mélangé avec les traitements cuivre et soufre mais le calcium doit être appliqué seul. Les experts feront d’autres analyses pétiolaires au stade mi- véraison. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé