Conflits de voisinage

Un livret pour expliquer le métier et engager le dialogue

Jeudi 28 juin 2018 par Juliette Cassagnes

Un livret pour expliquer le métier et engager le dialogue
Le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne et la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne ont édité un nouveau livret de 15 pages intitulé "Comprendre le métier de viticulteur". Il a été distribué à toutes les mairies et offices de tourisme de la Bourgogne.

Intitulé « Comprendre le métier de viticulteur », le livret explique dans une première partie et de façon simple le cycle de la plante, les travaux de la vigne et du sol, en fonction des saisons, sans oublier bien-entendu la protection phytosanitaire : pourquoi a-t-on besoin de traiter, quand, combien, contre quelles maladies... « Sans traitement, pas de récolte, quel que soit le mode de production, conventionnel, bio ou biodynamie », peut-on ainsi y lire. Le document a aussi pour objectif de mettre fin à quelques dées reçues : un tracteur dans les vignes ne signifie par pour autant un traitement, ou encore qu'un traitement n'est pas systématique.

"Initier le dialogue avec le vigneron"

La seconde partie, intitulée « bien dialoguer ensemble », contient des conseils en cas de nuisance créée par un viticulteur. Il s'agit avant tout d'initier le dialogue, conseillent les auteurs: « S'il ne vous entend pas, ne vous formalisez pas, c'est peut être parce qu'il ne vous entend ou ne vous voit pas dans son tracteur », est-il ainsi expliqué. « Si vous n'arrivez pas à instaurer le dialogue, contactez votre mairie, le BIVB ou la CAVB, qui peuvent servir de médiateur », peut-on encore lire. En résumé, des conseils simples et de bon sens à destination du "grand public" , riverains ou gens de passage, pour les inciter au dialogue et à la compréhension, afin de faciliter la coexistence et les conflits.

15000 exemplaires ont déjà été tirés et distribués il y a deux semaines, dans toutes les mairies et les offices de tourisme de Bourgogne. La même quantité va être à nouveau éditée d'ici peu. « Beaucoup d'ODG et de vignerons nous en réclament, car ils veulent s'en servir et le trouvent très bien fait », témoigne Charlotte Huber, de la CAVB.

Un "plus" de savoir de quoi on parle

La mairie de Bussières, en Saône-et-Loire, fait partie de ces destinataires. Son maire a déjà eu l'occasion de s'en servir le mardi 19 juin, jour d'une réunion organisée entre les élus, les vignerons et les habitants, afin de calmer les esprits qui s'échauffaient sur la question de traitements phytosanitaires à proximité d'une école. « Je m'en suis servi pour moi-même et je l'ai distribué à tout le monde, témoigne Rémy Desplanches, maire du village. Il permet de savoir de quoi on parle, de connaître les contraintes des vignerons. Je le vois comme un outil de compréhension et de discussion, il est utile et nécessaire ». Le document sera aussi mis à disposition de tous à la mairie, le reste de l'année.

Au domaine de Croix-Montjoie, à Vezelay (89), c'est plus la partie consacrée aux travaux du vigneron qui intéresse : mis en libre service dans la salle de dégustation, celui-ci est distribué aux personnes ayant des questions techniques ou sur le métier : « il permet de montrer la multitude des facettes de notre travail : c'est intéressant de leur donner les clés de compréhension, expliquer ce que l'on fait ; les gens sont de plus en plus curieux, de plus en plus techniques, ils veulent comprendre plus qu'avant », constate Sophie Woillez, propriétaire du domaine. Son mari, par ailleurs président de l'ODG, compte également le distribuer à tous les vignerons de l'appellation.

SI vous souhaitez télécharger le livret, c'est par ici.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé