LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

À peine ouvert

Vinexpo Hong Kong casse déjà ses records

Mardi 29 mai 2018 par Alexandre Abellan

Rythmée par les percussions d’une danse des lions, l’inauguration de cette édition se conclut par un gâteau à la hauteur de l’anniversaire pour Monica Lee-Müller (directrice général du centre d’exposition de Hong Kong), Guillaume Deglise et Anne Ruston.
Rythmée par les percussions d’une danse des lions, l’inauguration de cette édition se conclut par un gâteau à la hauteur de l’anniversaire pour Monica Lee-Müller (directrice général du centre d’exposition de Hong Kong), Guillaume Deglise et Anne Ruston. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Fêtant ses vingt ans d’implantation asiatique, le salon bordelais célèbre dix ans de levée des droits de douane et le dynamisme actuel du marché chinois.

Nouveau coup de gong pour Vinexpo Hong Kong, « l’évènement leader des vins et spiritueux en Asie » souligne Guillaume Deglise, le directeur général du salon biennal, ce 29 mai lors de son inauguration. S’apprêtant à quitter ses fonctions, Guillaume Deglise n’est pas peu fier d’annoncer que Vinexpo casse déjà ses propres records pour ses vingt ans à Hong Kong. Avec 1 465 exposants (à 34 % français), l’évènement affiche pour les trois prochains jours une hausse de 12 % de son nombre de stand. Cette croissance de 300 exposants étant notamment soutenu par la création d’un espace dédié aux vins bio (World of Organic Wine, selon le modèle déployé en 2017 à Bordeaux).

Lancé en 1998, le salon Vinexpo Asia Pacific revendique le titre de premier salon professionnel dédié aux vins dans la région. En 2008, l’arrêt de la taxation par le gouvernement de Hong Kong des vins importés a conforté la position de carrefour logistique pour les vins et spiritueux de cette région chinoise.

L’Australie à l’honneur

Pour développer son assise régionale, le salon Vinexpo a fait le pari de l’attractivité et de la séduction auprès du nouveau monde viticole. « Ce n’est pas un hasard si l’Australie est le pays invité d’honneur de Vinexpo Asia Pacific 2018. Les vins australiens sont devenus des acteurs majeurs du marché asiatique. En Chine, ce sont les deuxièmes exportateurs, derrière la France » souligne Guillaume Deglise.

À Hong Kong, 159 wineries australiennes constituent la troisième délégation d’exposants, après la France et l’Italie. « Il n’y a pas d’évènements plus importants que Vinexpo à Hong Kong pour nous. La filière australienne se rend compte qu’elle n’a pas à aller aux États-Unis ou eu Europe, ses marchés à fort potentiel sont à sa porte » commente la sénatrice Anne Ruston, ministre australienne déléguée à l’Agriculture. Un déclaration que comptent bien prendre au mot et pérenniser les organisateurs de Vinexpo à l’avenir. Ils espèrent d’abord battre des records de visitorat avec cette édition anniversaire (soit 17 200 visiteurs enregistrés en 2014), que son leadership régional reste incontesté.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé