Contre les maladies

Agrotherm réchauffe les vignes

Jeudi 05 avril 2018 par Lucie Marné

 L’Agrotherm est une machine dédiée à la thermoculture. Cette pratique consiste à souffler de l’air chaud sur le feuillage de la vigne dès la floraison.
L’Agrotherm est une machine dédiée à la thermoculture. Cette pratique consiste à souffler de l’air chaud sur le feuillage de la vigne dès la floraison. - crédit photo : Clemens
La thermaculture consiste à souffler de l’air chaud sur le feuillage de la vigne pour booster les rendements et réduire les risques de maladies cryptogamiques. Déjà bien implantée aux USA, cette pratique tente de percer en France.

« Cette technique prometteuse devrait faire son entrée dans quelques années en France », pose Fabrice Dubourdieu, du Château Reynon. Ce viticulteur girondin teste depuis 3 ans l’Agrotherm, une machine dédiée à la thermoculture. Cette pratique consiste à souffler de l’air chaud sur le feuillage de la vigne dès la floraison. Le choc thermique provoqué renforce sa résistance aux maladies cryptogamiques, améliore la nouaison et entraine ainsi une hausse des rendements.

« Après plusieurs campagnes de tests, nous avons constaté une hausse de rendement de 18 à 20 % », se réjouit Guillaume Dumont, commercial chez Clemens en charge de la fabrication et de la commercialisation de l’Agrotherm en Europe. « Dans nos parcelles de merlot, nous avons observé une hausse de 25 % de poids par grappe. Et nous constatons moins de coulure dans les parcelles traitées avec l’Agrotherm », explique Fabrice Dubourdieu.

La résistance aux maladies n’est pas encore un argument de vente avancé par le constructeur, bien que la ventilation du feuillage par de l’air chaud réduit l’humidité du feuillage favorable aux champignons. « On s’est aperçu chez certains clients qu’après un passage d’Agrotherm, les traitements fongiques pouvaient être plus espacés voire réduits de moitié. Mais nous restons prudents sur ces résultats, souligne Guillaume Dumont. Des essais sont encore en cours pour valider cette hypothèse. » Le constructeur doit notamment définir la fréquence et les périodes d’interventions optimales pour être en mesure d’espacer les traitements.

Un outil dédié aux vignes larges

Branché sur la prise de force du tracteur, l’Agrotherm souffle de l’air chauffé à 150°C à une vitesse comprise entre 40 et 56km/h. La machine tractée est dotée de deux souffleurs et brûleurs alimentés par trois bouteilles de gaz. Lorsque les bouteilles sont pleines, l’outil pèse environ 1,4 tonne. « Et le fonctionnement des souffleurs nécessite de la puissance. Comptez environ 60 CV », précise Guillaume Dumont. Pour la vitesse d’avancement du tracteur, le constructeur conseille de rouler entre 5 et 6 km/h.

Pour un maximum d’efficacité, les souffleurs doivent être placés au plus près du feuillage. Leur écartement se gère hydrauliquement. Clemens propose deux types de souffleurs : les modèles « early » pour le début de végétation, et les modèles « late » utilisables en pleine végétation qui soufflent sur une amplitude plus large et à vitesse plus élevée.

Actuellement, l’Agrotherm permet uniquement de travailler dans des vignes de 2 m à 3,5 m. Aux Etats-Unis, la commercialisation commence fort : 30 machines viennent d’être commercialisées. Pour la France, « nous débutons tout juste la prospection commerciale. Cet outil reste cher donc nous devons cibler notre clientèle », précise Guillaume Dumont. Car pour l’achat de cette machine, comptez 37 000€.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé