LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Du merlot ou gros vert

Le top 50 des cépages les plus plantés en France

Vendredi 16 mars 2018 par Alexandre Abellan

Cépage héraultais destiné à la production de raisins de table, le Gros Vert est agréé en France depuis 2007 (pour le seul clone 1099).
Cépage héraultais destiné à la production de raisins de table, le Gros Vert est agréé en France depuis 2007 (pour le seul clone 1099). - crédit photo : UMT Géno-Vigne
Si le tiers du vignoble français est occupé par trois variétés à raisins de cuve, il démontre sa diversité avec une profusion de cépages ayant connu des développements plus ou moins importants à l’international.

« Un tiers du vignoble français est occupé par trois variétés : merlot, ugni blanc et grenache noir » pose la dernière note de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), qui décortique l’encépagement de 52 pays en 2015 (faute de données consolidées plus récentes). Recensant les principaux cépages de raisins de cuve, de table et séchés, l’étude sacre le merlot comme premier cépage planté en France, avec 112 200 hectares (soit 14 % du vignoble français). Devenu un cépage international avec 268 200 ha dans le monde, l’emblème bordelais reste bien ancré dans l’Hexagone (42 % de la surface du cépage).

"Toscano, garnacha, shiraz…"

Avec 82 200 ha, l’ugni blanc est le deuxième cépage le plus planté en France (10 %), essentiellement dans le vignoble de Cognac. Également connu sous le nom de Toscano dans le monde, l’ugni blanc se concentre en France (74 % des surfaces mondiales), l’Italie n’en déployant que 21 300 ha en comparaison (19 %). Vient ensuite le grenache noir, plus planté en France avec 81 100 ha (la moitié du vignoble mondial du cépage), qu’en Espagne (avec 62 100 ha de garnacha). La syrah est également plus présente en France avec 64 000 ha (34 % des surfaces mondiales du cépage) qu’en Australie (40 000 ha de shiraz).

Autre cépage international restant majoritairement français, le chardonnay s’étend sur 50 600 ha en France (soit 24 % des surfaces mondiales du cépage), devant les États-Unis (20 %). Par contre, le cabernet sauvignon est désormais plus présent en Chine (60 000 ha, 18 % du vignoble mondial) qu’en France (48 100 ha, 14 %).

Diversités régionales

En France, « les variétés qui ont enregistré la plus grande croissance pendant les dernières années sont le pinot noir, le sauvignon blanc, le chardonnay et la syrah » précise l’OIV. Si les cépages internationaux sont à la mode, la diversité de l’encépagement du vignoble français reste d’actualité. Dans ce top 50 on trouve ainsi des cépages particulièrement liés à des bassins viticoles, qu’ils soient alsaciens (gewurztraminer, riesling, sylvaner…), corses (nielluciu, sciaccarellu, vermentinu…) ou du Sud-Ouest (fer servadou, négrette, loin de l’œil…).

 

Le classement des cinquante cépages les plus plantés en France et en 2015 (données OIV, mars 2018) :

- Merlot : 112 200 ha.

- Ugni blanc : 82 200 ha.

- Grenache : 81 100 ha.

- Syrah : 64 000 ha.

- Chardonnay : 50 600 ha.

- Cabernet sauvignon : 48 100 ha.

- Cabernet franc : 33 000 ha.

- Carignan noir : 32 700 ha.

- Pinot noir : 32 300 ha.

- Sauvignon blanc : 29 900 ha.

- Gamay : 25 700 ha.

- Cinsaut : 18 200 ha.

- Sémillon : 10 800 ha.

- Pinot meunier : 10 700 ha.

- Chenin blanc : 9 900 ha.

- Colombard : 9 800 ha.

- Melon de Bourgogne : 9 700 ha.

- Mourvèdre : 9 200 ha.

- Muscat blanc à petits grains : 7 900 ha.

- Cot/malbec : 6 800 ha.

- Viognier 6 400 ha.

- Grenache blanc : 5 500 ha.

- Vermentino : 5 400 ha.

- Riesling : 4 000 ha.

- Gewurztraminer : 3 400 ha.

- Gros manseng : 3 400 ha.

- Muscat de Hambourg : 2 900 ha.

- Pinot gris : 2 900 ha.

- Tannat : 2 900 ha.

- Alicante H. Bouschet : 2 800 ha.

- Muscat d’Alexandrie : 2 700 ha.

- Auxerrois : 2 500 ha.

- Grolleau : 2 100 ha.

- Aligoté : 2 000 ha.

- Macabeu/viura : 1 800 ha.

- Sangiovese/niellucio : 1 800 ha.

- Mauzac : 1 700 ha.

- Fer servadou : 1 600 ha.

- Grenache gris : 1 500 ha.

- Petit Manseng : 1 300 ha.

- Pinot blanc : 1 200 ha.

- Chasselas : 1 100 ha.

- Folle blanche : 1 100 ha.

- Négrette : 1 100 ha.

- Sylvaner : 1 100 ha.

- Sciaccarello : 1 000 ha.

- Alphonse Lavallée : 700 ha.

- Loin de l’œil/len de l’el : 600 ha.

- Tempranillo : 500 ha.

- Gros Vert : 80 ha.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé