Lutte anti-gel

Un projet de drone pour souffler de l'air chaud

Mardi 06 mars 2018 par Juliette Cassagnes

Un drone pour lutter contre le gel ? C'est l'idée de Gérard Strumpler est producteur de myrtilles installé en Corrèze.
Un drone pour lutter contre le gel ? C'est l'idée de Gérard Strumpler est producteur de myrtilles installé en Corrèze. - crédit photo : DR
Un agriculteur de Corrèze a décidé de concevoir un drone pour lutter contre le gel, grâce au brassage de l'air ambiant et au souffle d'air chaud produit. Explications.

Gérard Strumpler est producteur de myrtilles installé en Corrèze. Il a obtenu une récompense lors du Salon de l'agriculture 2018, le 2nd prix « Agreen start-up », organisé par le réseau des Chambres d'agriculture, qui vise à récompenser des innovations dans le secteur agricole.

Cet agriculteur a été primé pour son projet de drone intitulé « Protégel ». Le concept : en faisant voler à plusieurs mètres d'altitude au-dessus de cultures (arbres fruitiers, vignes) un drone, utiliser l'air produit par ses hélices pour brasser l'air ambiant, à l'image de l'hélicoptère ou des tours anti-gel. « Le souffle ira directement sur les plantes, donc sera plus précis  et efficace que ces systèmes », prédit celui-ci.

"Des tests grandeur nature en 2019"

L'inventeur prévoit par ailleurs d'y installer des brûleurs à gaz au bout de chaque « bras », sous chaque hélice, permettant un apport de chaleur juste au-dessus de la plante, la chaleur étant « plaquée» par le flux d'air. Le dispositif devrait, selon ses calculs théoriques, permettre de faire remonter de « quelques degrés » la température ambiante, sans pour autant utiliser de quantités trop importantes de gaz. Si ses calculs se vérifient sur le terrain, l'appareil devrait donc être efficace contre les deux types de gel, radiatif et advectif.

Un prototype est actuellement en cours de développement, qu'il souhaiterait tester au printemps 2019.

S'il fait ses preuves et qu'il parvient à obtenir les financements nécessaires, Gérard Strumpler envisage une commercialisation de son engin autour de 20000 à 30000€, comprenant la formation du pilote et la maintenance.

Tags : drone

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé