LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Œnotourisme

Appel à un inventaire du patrimoine viticole français

Samedi 03 mars 2018 par Alexandre Abellan

« On voit combien l’inventaire national serait important » souligne l’AEFŒ, évoquant par exemple la protection du château de Suze-la-Rousse.
« On voit combien l’inventaire national serait important » souligne l’AEFŒ, évoquant par exemple la protection du château de Suze-la-Rousse. - crédit photo : Détail d’un décor de gypserie (Les Châteaux de la Drôme)
Dans le cadre de l’année européenne du patrimoine, une association demande aux élus français de faire répertorier, et protéger, l’héritage vigneron national.

2018 étant l’année européenne du patrimoine culturel, l’Association Européenne de Formation à l’Œnotourisme (AEFŒ) interpelle l’Association Nationale des Élus de la Vigne et du Vin (ANEV) pour que soit réalisé à cette occasion un inventaire vitivinicole. « Il y a un patrimoine architectural dont l’inventaire a été fait, un inventaire du patrimoine culinaire de la France qui existe. Dans chacun de ces inventaires il y a du patrimoine vitivinicole (bâtiments, lieux, vins, cépages, accords mets et vins) » souligne l’AEFŒ, mais « tout ce patrimoine vitivinicole n’a jamais été répertorié et a besoin d’être défendu ».

Alarmiste, cette conclusion se base sur l’étude d’André Deyrieux, chargé de mission pour l’association de formation et fondateur du site WineTourismInFrance. Concrètement, l’AEFŒ demande à l’ANEV de solliciter l’animateur Stéphane Bern, qui réalise actuellement une mission sur la protection du patrimoine pour le président de la République, afin qu’il fasse labelliser par la Commission européenne un projet d’inventaire du patrimoine viticole français.

Mobiliser l’ANEV

À noter que l'AEFŒ est présidée par le journaliste Marc Olivier, qui est le directeur honoraire de l’ANEV. Connaissant bien les statuts de cette dernière organisation, l’AEFŒ souligne que l’un de ses objectifs est de « promouvoir le dynamisme du secteur et la qualité de vie de nos villages, de nos terroirs vitivinicoles, et des hommes qui la composent ».
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé