Salon en région

Bien Boire en Beaujolais passe le cap des 200 exposants

Jeudi 01 mars 2018 par Alexandre Abellan

« Beaujolais, Beaujolais-villages, crus, bios, natures, hommes, femmes, jeunes, vieux, moustachus… il y en aura pour tous les goûts ! » annoncent avec humour les organisateurs.
« Beaujolais, Beaujolais-villages, crus, bios, natures, hommes, femmes, jeunes, vieux, moustachus… il y en aura pour tous les goûts ! » annoncent avec humour les organisateurs. - crédit photo : BBB
Réunissant cinq associations aussi diverses que variées, la septième édition du rendez-vous dans le vignoble se tient toujours sur trois lieux, mais repasse à deux jours.

B.B.B. pour les intimes, « Bien boire en Beaujolais, un évènement incontournable, faut-il encore le rappeler ? La performance d’une structure dépend d’une vision commune animée par une intelligence collective » pose le vigneron Robert Perroud dans un communiqué, au nom des Gamays Chics. Avec 220 exposants (contre 190 l’an dernier), le rendez-vous Bien Boire en Beaujolais confirme en effet son pouvoir d’attractivité. Du 15 au 16 avril prochain, cinq associations (la Beaujoloise, la Biojolaise, la Beaujol’Art, la Beaujol’All’Wines et les Gamays Chics) accueilleront des acheteurs professionnels pour présenter la diversité de leurs vins et démarches aux châteaux de Pizay, de Corcelles et de Ravatys.

« Le Beaujolais est un vignoble varié. À travers un seul cépage, on tente de prouver à chaque millésime que la personnalité de la vigneronne et du vigneron est gage de diversité. Et il est vrai que nos terroirs préservés et riches d'histoire parlent dans les vins... quelquefois mieux que nous ! » pose la vigneronne Isabelle Perraud, pour la Biojolaise.

12 ans de rencontres

Jouant la carte du collectif, B.B.B. est né des rencontres de la Beaujoloise en 2006. « Depuis 2012, les autres sections sont venues se greffer une à une pour finir avec le quintet émérite aujourd’hui proposé à Bien Boire en Beaujolais » se rappelle le vigneron Mathieu Lapierre pour la Beaujoloise, qui souligne que « la volonté des vignerons participants était également de faire exister une dégustation d’envergure nationale. Depuis 12 ans, La Beaujoloise est fière de ne jamais avoir rompu avec la tradition d’inviter des vignerons d’autres pays et d’autres régions : Jura, Loire, Champagne, Languedoc, Italie, etc. »
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé