LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Côtes du Rhône

La Cave de Tain quitte VRT au printemps 2018

Mercredi 27 décembre 2017 par Alexandre Abellan

Plus proche de Lyon que d’Avignon dans la géographie et l’esprit, la cave septentrionale va jouer cavalier seul.
Plus proche de Lyon que d’Avignon dans la géographie et l’esprit, la cave septentrionale va jouer cavalier seul. - crédit photo : Cave de Tain
Ayant filtré cet automne, la volonté d’autonomie commerciale de Tain a été validée, marquant une divergence stratégique entre le Nord et le Sud de la vallée du Rhône.

Outil de commercialisation collectif, la structure des Vignerons de Rasteau Tain l’Hermitage va perdre l’un de ses membres fondateurs, mais conserver son nom d’origine. Et donc son acronyme. « La séparation de VRT sera effective au printemps 2018, c’est complètement validé » pose Xavier Gomart, le directeur général de la Cave de Tain. « Tain nous quitte pour des raisons stratégiques. Mais VRT reste et ne change pas » précise Antoine Müller, le directeur général de la cave de Rasteau et de VRT.

« Les options stratégiques entre les vignobles rhodaniens sont très différentes » explique Xavier Gomart. « Au Sud, tout est planté et l’enjeu est de regrouper l’offre. Au Nord, on continue à planter et nous devons monter en gamme. Il est compliqué d’être dans un même groupement quand les stratégies sont aussi différentes. On a fait tenir VRT assez longtemps, mais il est temps d’être pragmatique » tranche-t-il.

Nord/Sud

Cette émancipation témoigne d’une recherche de reconnaissance et de premiumisation de la cave de Tain. « Même si nous n’avons pas de panneaux publicitaires sur la colline » grince Xavier Gomart. Fêtant ses 85 ans en 2018, la Cave de Tain regroupe 270 apporteurs pour 1 000 hectares de vigne. Avec le petit millésime 2017, la coopérative anticipe une production inférieure à 40 000 hectolitres (quand sa moyenne est de 45-50 000 hl).

Avec un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros pour 5,5 millions de cols commercialisés, VRT distribue les vins de la cave de Rasteau, mais aussi de Gigondas ou de Sablet. Ainsi que des domaines (comme le Moulin la Roque à Bandol).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Pierre Carbonnier Le 28 décembre 2017 à 14:54:53
Cet événement était à prévoir, question de bon sens. En choisissant de rayonner au plus près de "la capitale des Gaules", Lyon, la Cave de Tain se donne une nouvelle dimension, en même temps qu'elle laisse le champ libre à VRT qui a suffisamment d'envergure pour voler de ses propres ailes. Alléger les structures n'est pas toujours le signe du renoncement à se développer. Je garde , personnellement, une entière confiance, et à VRT ou ce qui en reste pour l'instant, et à La Cave de Tain. Les deux structures sont dignes d'intérêt.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé