Marché

Les AOC du Languedoc comptent tirer partie de 2017

Jeudi 14 décembre 2017 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 15/12/2017 16:28:56

Les AOC du Languedoc affichent une sérénité et confiance pour la campagne 17/18.
Les AOC du Languedoc affichent une sérénité et confiance pour la campagne 17/18. - crédit photo : Castan
Sur une pente ascendante depuis plusieurs années, les AOC du Languedoc communiquent sur une offre du millésime 2017 suffisante pour satisfaire le marché.

Refaire le même coup qu’en 2013, année où les AOC du Languedoc avaient communiqué sur leur offre abondante alors que les autres vignobles voyaient leur vendange se contracter ? Le Centre interprofessionnel des vins du Languedoc (CIVL) caresse l’idée. L’interprofession, réunie le 8 décembre en assemblée générale, affiche un bel optimisme sur l’offre de 2017, s’attendant à une offre quasi constante. Dans un bassin où les estimations voient la baisse de récolte atterrir autour de 10.5 millions d’hl, cette stabilité s’explique d’une part par le choix des viticulteurs dont la priorité serait à produire de l’AOC, la mieux valorisée. Par ailleurs, les volumes mis en réserve par la Gestion prévisionnelle des sorties (GPS), soient environ 190 000 hl, devraient permettre d’atténuer la baisse de récolte (entre 7 à 8 % de la baisse). Mais, cette analyse reste suspendue aux chiffres et notamment à la déclaration de récolte.

Un record à l'export

Ce pronostic s’appuie sur une tendance de croissance très dynamique des AOC du Languedoc. Le bilan de la campagne 16/17 fait émerger un record : les exportations dépassent pour la première fois la valeur de 200 millions d’euros. La Chine et les USA tirent le marché export. En France, le trend est plus calme. Un bon point cependant : la valorisation des AOC permet d’absorber l’augmentation du prix des vins en vrac, note le CIVL. C’est pour cette raison, analyse l’interprofession, que les AOC du Languedoc auraient été épargnée par la mévente des vins languedociens des deux dernières années.

Avances sur les transactions

Ce trend positif tend à se confirmer en ce début de campagne. Les sorties sont en avance. Selon les chiffres arrêtés à la semaine du 11 décembre, les transactions de rouge sont en hausse de 36 % en volume, ceux de rosés de 36 % et ceux de blanc de 15 %. L’appellation régionale Languedoc rosé connaît une forte embellie. Sur les 55 000 hl de transactions pour cette appellation, 37 000 hl sont de couleur rosé. Les prix sont orientés à la hausse avec une moyenne de 5 %. Les prix des rouges sont en hausse de 3 %, ceux des rosés de 8 % et ceux des blancs de 3%. En moyenne le prix des rouges s’étalonnent à 140 euros/hl et l’appellation de base (toujours dans la couleur rouge) se positionne à 130 euros. A noté son orientation à la hausse de 8 % par rapport à la moyenne de la campagne précédente pour la couleur rosé (132 euros/hl).

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé