De la vigne au vin

Le premier guide des bonnes pratiques environnementales bordelaises

Mardi 26 septembre 2017 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 27/09/2017 13:46:19

Le guide doit être diffusé dans son, imposante, version papier par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB)Le guide doit être diffusé dans son, imposante, version papier par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Prônant l’émulation par l’exemple, l’interprofession girondine publie un recueil des différentes initiatives et mises en pratiques du développement durable.

En quasiment 200 pages, le premier Guide des Bonnes Pratiques Environnementales pour l’association Système de management environnemental de Bordeaux (SME Bordeaux) parcourt les approches fonctionnelles des 160 opérateurs certifiés ISO 14 001 (dont 120 certifiés HVE 3). Concret, ce florilège aborde sept thématiques clés dans l’approche agroécologique du vignoble (bien vivre ensemble, préservation de la biodiversité, gestion de l’eau, pilotage phytosanitaire, gestion des déchets, gestion des énergies, structuration et management d’entreprise).

Conforme à l’approche d’émulation « basée sur le volontariat, la mutualisation et le partage d’expérience » chère à Philippe Bardet (le président du SME), ce manuel met en avant les réussites et fiertés des négociants, caves particulières et coopératives impliquées dans le SME (avec des contacts pour en savoir plus).

"Recyclage des déchets, traçabilité des effluents, panneaux récupérateurs…"

Ainsi, chez Castel Frères (Blanquefort) on se félicite de recycler 70 % des déchets industriels et d’optimiser sa consommation d’intrants. Pour les bobines d’étiquettes, le négoce a abandonné les supports en glacine pour un support dorsal synthétique permettant d’augmenter de 20 % le nombre d’étiquettes et d’être recyclés. La cave coopérative de Listrac (Listrac-Médoc) a pour sa part mis en place un protocole de gestion de ses effluents vinicoles. Afin d’assurer la traçabilité des opérations, du stockage à l’épandage.

Le guide se penche également sur les conseils pour créer une atmosphère de bon voisinage autour du vignoble. Entouré d’habitations, le château la Tour Blanche (du lycée viticole éponyme, à Sauternes), a ainsi investi dans des panneaux de pulvérisation confinée pour adapter ses traitements à proximité de voisins. Ce guide dévoile également des pistes d’avenir, comme chez les vignobles Ducourt où ont été plantés des nouveaux cépages résistants aux maladies cryptogamiques (mildiou et oïdium) permettant de réduire de 80 à 90 % les traitements phytos.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé