LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Campagne vrac 16/17

Les vins secs du Roussillon bien orientés

Mardi 26 septembre 2017 par F.E.

Les vins en vrac du Roussillon sont en repli sur la campagne 2016/2017 en volume.
Les vins en vrac du Roussillon sont en repli sur la campagne 2016/2017 en volume. - crédit photo : wikimedia commons
Les vins secs connaissent une orientation positive des prix mais un recul des volumes, notamment parce que la récolte 2016 affichait une baisse de 20 %.

« La hausse des cours se poursuit pour l’appellation Côtes du Roussillon. Le rouge a gagné 6 % pour atteindre 115 €/hl, le rosé 4 % à 111 €/hl. Nous devons garder le cap, avec un objectif à terme de 150 €/hl », affirme Jean-Philippe Mari, président de l'ODG.

A LIRE AUSSI

Campagne vrac 16/17
L'Alsace dans l’œil du cyclone
Campagne vrac 16/17
A Bergerac, le rouge en difficulté

Recul des volumes vrac

Les volumes, en revanche, reculent de 12 % en rouge et de 45 % en rosé. Avec une récolte 2016 en baisse de 20 %, les vignerons ont dû faire des choix. « Les ventes en vrac ont reculé pour approvisionner les marchés en bouteille, en développement », note Anne-Laure Pellet, du Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon. « La chute en rosé est aussi due à des pertes de parts de marché dans le hard discount », précise Serge Guillet, de la Maison des vignerons à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Pour y pallier, des vignerons se sont repliés en appellation régionale Languedoc.

Les ventes de vins doux naturels continuent à s'effriter, légèrement pour le Muscat de Rivesaltes et fortement pour le Rivesaltes. « A 143 €/hl, avec trois ans de vieillissement, le Rivesaltes n'est plus rentable », note Jean-Marc Cathala, courtier à Espira de l'Agly. A 230 €/hl, le muscat de Rivesaltes se défend mieux. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé