Tendance

3 chiffres sur la consommation des alcools en France

Vendredi 25 août 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

327.7 euros : c'est le budget annuel moyen des Français consacré à la consommation de boissons alcoolisées.
327.7 euros : c'est le budget annuel moyen des Français consacré à la consommation de boissons alcoolisées. - crédit photo : Pixabay
Avec Modération ! publie son baromètre de la consommation des alcools en France. Bonne nouvelle : un petit signe de retour de la consommation est à noter dans les cafés, bars et restaurants.

10 L d’alcool achetés en moins en 10 ans

S’appuyant sur une étude de Kantar Worldpanel auprès de 12 000 foyers français, le baromètre d’Avec Modération ! établit le budget annuel moyen en boissons alcoolisées à 327.7 euros en 2016. Le chiffre est en baisse de 1.7 euro par rapport à 2015. C’est le premier recul observé après la brusque baisse de la consommation enregistrée en 2008 suite à la crise financière et la période de retour de la consommation qui s’en est suivie. En revanche, le volume acheté continue son repli à 70.7 L d’alcool par foyer et par an, soit un recul de 10 L en 10 ans.

 

Un peu moins de la moitié des clients de la restauration consomment de l’alcool

Selon le panel CREST et NPD Group, 45.4 % des consommateurs commandent une boisson alcoolisée lors de leur venue dans un restaurant, un bar ou un café. Ce chiffre s’oriente à la hausse pour la deuxième année consécutive, mais ne retrouve pas le niveau enregistré en 2008 soit 46.7 %. Le directeur général d’Avec Modération !, Alexis Capitant analyse : « simple rattrapage après le choc des événements de 2015 ou signe d’une inversion de tendance, la dégradation continue de la fréquentation des établissements s’interrompt en 2016 ».

 

Les consommateurs hebdomadaires représentent 1/3

Selon l’étude de l’IFOP, 37 % des consommateurs d’alcool le font une fois par semaine. Ce chiffre est en hausse depuis 2014, année où il s’établissait à 34 %. Par ailleurs, notons un recul de la part des abstinents à l’alcool. Ils représentent 18 % contre 22 % en 2015. Enfin, les consommateurs quotidiens continuent à être de moins en moins nombreux, représentant 9 % des consommateurs. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé