LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Web-marketing

Un nouvel outil pour développer ses ventes : Messenger

Lundi 29 mai 2017 par Juliette Cassagnes

Facebook Messenger a dépassé le milliard d'utilisateurs en 2016, tout comme la messagerie WhatsApp
Facebook Messenger a dépassé le milliard d'utilisateurs en 2016, tout comme la messagerie WhatsApp - crédit photo : DR
L'outil de messagerie instantanée de Facebook, Messenger, permettrait de capter facilement et à moindre frais l'attention de très nombreux prospects qui fréquentent la plateforme. Explications de Franck Rocca, expert en « Messenger marketing », qui propose des webinaires sur le sujet.

Messenger est l'outil de messagerie instantanée du réseau social Facebook, qui compte actuellement 1,2 milliards d'utilisateurs dans le monde. Or depuis six mois environ, la possibilité a été donnée aux entreprises de l'utiliser facilement à des fins professionnelles.

Encore très peu connu en France, son utilisation à des fins marketing devrait exploser dans les mois et années à venir, selon Franck Rocca, CEO et fondateur de l'agence web-marketing Kalipseo. A ce jour, seuls quelques grands comptes français s'en sont saisis, depuis un ou deux mois à peine : leur service clients a été intégré dans Messenger, qu'ils utilisent désormais comme support clients.

Messenger permet d'aborder des prospects plus facilement, soit directement sur Facebook, soit indirectement sur des sites internet classiques ou des pop-up, en les renvoyant ensuite discuter sur Messenger, dans Facebook. L'internaute clique sur un bouton, un lien, ou sur « commenter » ou « envoyer un message » sur Facebook. Démarre alors une conversation, mais qui se fait de façon automatique, grâce à un robot, ou plus exactement un « chatbot », évitant la présence permanente d'une personne dédiée. « Il devient votre assistant personnel virtuel et va travailler pour vous, tout seul, 24 heures sur 24, jusqu'à amener le prospect à l'achat, ceci grâce à des mots-clés que le robot va capter et des liens renvoyant vers le site de vente », détaille Franck Rocca.

Messenger bénéficie d'un capital confiance conséquent

Autre avantage mis en avant par le consultant : par comparaison à une campagne classique d'e-mailing, le taux d'ouverture et de conversion d'un message est nettement supérieur, avec « plus de 90% d’ouverture et plus de 70% de clics sur les messages ». Les personnes sont en effet plus « en confiance », l'outil étant « plus transparent » et servant à communiquer avec leurs amis ou famille. Elles ne sont par ailleurs pas obligées de laisser leur adresse mail. L'outil peut donc être utilisé pour faire des envois « massifs » de messages privés, à n'importe quel moment, pour un coût compris entre 5 et 10 fois moins cher qu'un emailing.

« Messenger peut donc grandement aider les TPE et PME comme les vignerons afin de capter de nouveaux clients à l'intérieur de Facebook et développer leurs ventes », conclut Franck Rocca. Une condition essentielle néanmoins : pour les entreprises, disposer a minima d'une page sur le fameux réseau social, et pour l'internaute, d'y avoir un compte.

Pour aider les entreprises à exploiter ce nouvel outil, celui-ci propose des formations courtes à distance, intitulées « Messenger champion », ouvertes à tous. Elles permettent d'installer progressivement toutes les fonctionnalités de Messenger afin ensuite de les utiliser « facilement ». « Facebook est l'eldorado pour celles qui veulent croître », selon ce spécialiste convaincu.

Tags : Facebook Web

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé