LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Cave à vin

Le groupe Eurocave bat ses records grâce à l’export

Vendredi 31 mars 2017 par Alexandre Abellan

EuroCave implante également des showrooms en France. Comme celui de 200 m² à Annecy, qui a été transféré du Pont-Neuf au Grand-Epagny et enregistre une hausse de 20 % de son activité.
EuroCave implante également des showrooms en France. Comme celui de 200 m² à Annecy, qui a été transféré du Pont-Neuf au Grand-Epagny et enregistre une hausse de 20 % de son activité. - crédit photo : EuroCave
Pour ses 40 ans, le producteur français se flatte d’avoir remporté son pari du développement à l’étranger. Avec de fortes croissances en Asie, en Europe et en Amérique.

« On peut être une entreprise en croissance et produire en France » démontre fièrement Pascal Marchand, le PDG d’EuroCave. Le groupe a réalisé en 2016 une année record, avec un chiffre d’affaires de 28,4 millions d’euros. Soit une hausse des ventes de 3,7 %. Se nourrissant de son image de « made in France », la gamme Eurocave est produite dans les usines de Fourmies et de Pont-de-Chéruy. Tandis que le groupe a son siège à Villeurbanne. Visant les amateurs comme sur les professionnels, Eurocave revendique la création du concept de cave à̀ vin, « il y a quarante ans ». Et le groupe se flatte d’avoir relevé le défi de l’export, enregistrant de belles progressions : + 11 % en Amérique du Nord, + 12 % en Europe du Nord et + 14 % en Asie sur l’année 2016.

R&D : 1,14 million €

Un accroissement qui serait permis par le « renouvellement constant des gammes de produits proposées par le groupe » estime un communiqué d’Eurocave. Ayant conçu les premières caves à vin, le groupe a en effet accompagné le développement des outils de service et de conservation permettant une dégustation à la carte des vins au verre. Pour anticiper de telles modes, Eurocave alloue 4 % de son chiffre d’affaires aux travaux de recherche et de développement (soit 1,14 million d’euros pour l’activité 2016). « On veille toujours à̀ avoir un temps d’avance sur la concurrence » glisse Pascal Marchand, décidément très ouvert à l’international.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé