Vallée du Rhône méridionale

Fin du conflit entre les vignerons et les carriers du Lampourdier

Lundi 13 février 2017 par Juliette Cassagnes

Au premier plan, de gauche à droite, Bruno Delorme et Jean-Luc Anglès (SCV), en train de signer. Au deuxième plan, Bernard Gonzalez (préfet de Vaucluse), Laurent Jeanneteau (ODG Côtes du Rhône), Jean-Louis Canto (Chambre d’agriculture 84), Pascal Ringot (Lafarge) et Amélie Barrot (ODG Châteauneuf du Pape).
Au premier plan, de gauche à droite, Bruno Delorme et Jean-Luc Anglès (SCV), en train de signer. Au deuxième plan, Bernard Gonzalez (préfet de Vaucluse), Laurent Jeanneteau (ODG Côtes du Rhône), Jean-Louis Canto (Chambre d’agriculture 84), Pascal Ringot (Lafarge) et Amélie Barrot (ODG Châteauneuf du Pape). - crédit photo : syndicat CDR
La hache de guerre est enterrée entre les vignerons et les sociétés exploitantes des carrières du Lampourdier (Vaucluse). Ils ont réussi à se mettre d'accord et signé un protocole d'accord la semaine dernière.

Depuis 2011, un conflit opposait trois carriers du Massif du Lampourdier (Lafarge Granulats France, Société des Carrières Vauclusiennes et Société Delorme), aux ODG représentant les vignerons de Châteauneuf-du-Pape et des Côtes-du-Rhône. Par une action contentieuse devant les juridictions administratives, ces derniers avaient décidé de bloquer le projet d'exploitation de carrières situées dans les aires ou à proximité immédiate de leurs aires d'appellations.

Amélioration paysagère

Après plusieurs réunions et une situation de blocage, les deux parties ont finalement réussi à se mettre d'accord. Elles viennent de signer, ce jeudi 9 février 2017, un protocole d'accord sous le contrôle et l'arbitrage du préfet de Vaucluse, visant à « enterrer la hache de guerre ».

Ce protocole prévoit que les vignerons s’engagent à abandonner les poursuites contentieuses contre les carriers, dont l’activité peut porter atteinte à l’image de leur terroir et à l’exercice de leur métier. En contre-partie, les carriers s’engagent, en concertation avec les vignerons, à mettre en œuvre des solutions d’améliorations paysagères.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé