Royaume-Uni

Grâce au Prosecco, l'Italie talonne la France dans le réseau on-trade

Mercredi 11 janvier 2017 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 13/01/2017 17:14:40

Globalement en repli en volume, le marché anglais on-trade affichent une hausse des prix moyens : +5 % pour la France (à 21 £/col), +3 % pour l'Espagne (à 20,5 £/col), +10 % pour la Nouvelle-Zélande (à 19,5 £/col), +2 % pour l'Italie (à 17,1 £/col)... Une tendance soutenue par la dévaluation de la livre, après le Brexit.Globalement en repli en volume, le marché anglais on-trade affichent une hausse des prix moyens : +5 % pour la France (à 21 £/col), +3 % pour l'Espagne (à 20,5 £/col), +10 % pour la Nouvelle-Zélande (à 19,5 £/col), +2 % pour l'Italie (à 17,1 £/col)... Une tendance soutenue par la dévaluation de la livre, après le Brexit. - crédit photo : WSTA
Portée par les vins effervescents, l'Italie voit croître ses volumes en CHR, et dépasse sur la fin d'année 2016 les ventes de vins français qui se retranchent sur des gammes toujours plus hautes.

Sur l'année 2016, la consommation anglaise de vins tranquilles s'est élevée à 1,6 million d'hectolitres pour un chiffre d'affaires de 3,35 millions de livres sur le réseau on-trade (café, hôtel, restauration…*). Soit une baisse de 4 % en volume pour une stabilité en volume, d'après le dernier rapport de l’Association Britannique des Distributeurs de Vins et Spiritueux (WSTA). Les champagnes périclitent également avec des ventes en repli de 12 % en volume et de 1 % en valeur (à 48 000 hl pour 421 000 £). Les autres vins effervescents sont au contraire en plein boom, avec des hausses de 37 % en volume et 28 % en valeur (à 123 000 hl pour 421 000 £).

Croisement des courbes

Tirées par les Proseccos, les exportations italiennes sont à la hausse sur l'année : +2 % en volume et +4 % en valeur (à 455 000 hl et 1,04 million £). Le challenger taille ainsi des croupières au leader que reste la France, malgré des baisses de 6 % en volume et 2 % en valeur (à 483 000 hl et 1,36 million £). L'Italie gagne progressivement des parts de marché sur la France, note la WSTA, qui souligne que sur le dernier trimestre, l'Italie est passée devant la France en volume (avec 106 000 hl contre 104 000 hl, respectivement +2 et -5 %). En valeur, les vins hexagonaux restent cependant en avance par rapport à ceux transalpins (avec 301 000 £ contre 244 000 £, respectivement +5 et -2 %).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé