Installation

Les jeunes viticulteurs d’Occitanie seront aidés pour planter

Mardi 10 janvier 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Les jeunes vignerons d'Occitanie devraient recevoir une aide à la plantation de vignes nouvelles. Elle est attendue au premier trimestre 2017.
Les jeunes vignerons d'Occitanie devraient recevoir une aide à la plantation de vignes nouvelles. Elle est attendue au premier trimestre 2017. - crédit photo : Pixabay
La région a confirmé en décembre l’octroi d’une aide de 7000 euros/ha pour une surface de quatre hectares maximale.

« C’est une très bonne nouvelle » se satisfait Samuel Masse, président des Jeunes Agriculteur de l’Hérault. Annoncée le 4 novembre dernier, puis confirmée en décembre, la mesure du Conseil régional d’Occitanie est bel et bien un appel d’air pour les personnes ayant un projet d’installation. Elles vont en effet pouvoir bénéficier d’une aide de 7000 euros/hectares dans la limite de quatre hectares aidés. L’enveloppe régionale annuelle est de 1,5 million d’euros.

Disparition de l'aide aux plantations nouvelles

Demandée depuis 2015 par les Jeunes Agriculteurs du Languedoc-Roussillon, l’aide régionale vient en remplacement de la prime aux plantations nouvelles à laquelle les jeunes viticulteurs pouvaient prétendre dans le système des droits de plantation. « Avec le système des autorisations de plantation, la prime a disparu, ce qui rend plus difficile l’installation » explique Samuel Masse. Le montant de l’ancienne prime était d’environ 7000 euros pour une surface maximale de 6 hectares. La prime régionale fait donc quasiment aussi bien ! Selon Samuel Masse, cette prime est indispensable pour maintenir l’installation. « Le prix du foncier est en hausse dans notre région du fait de la pression immobilière, ce qui rend l’investissement coûteux. Par ailleurs, l’aide va permettre de planter dans des zones laissées en friche après les arrachages de la fin des années 2000 » explique Samuel Masse.

Reste encore à fignoler les mécanismes de distribution de l'aide. La proposition du Conseil régional se fonde sur un système de notation qui n’est pas favorable aux nouveaux installés de moins de 40 ans recevant la DJA. Et Samuel Masse d’expliquer : « tout est allé très vite. Nous travaillons en concertation avec la région pour fignoler ces points».

A noter également, que Pays d’Oc a acté lors de son assemblée générale de décembre dernier que les nouveaux installés pourraient bénéficier d’une prime de 1000 euros/ha supplémentaire… à la condition de s’engager à produire du Pays d’Oc. Une manière d’assurer une pérennité pour l’IGP.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé