LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Préparer 2017

Réussir ses plantations de vigne en 12 points-clés

Lundi 26 décembre 2016 par Alexandre Abellan

Distribué gratuitement par les pépiniéristes de toute la France, le recueil de bonnes pratiques a été rédigée en partenariat avec l’Institut Français de la Vigne et du Vin.Distribué gratuitement par les pépiniéristes de toute la France, le recueil de bonnes pratiques a été rédigée en partenariat avec l’Institut Français de la Vigne et du Vin. - crédit photo : Pépinières Tourette
Mieux que les dix commandements, la pépinière propose douze règles d’or à ses clients viticulteur pour optimiser la reprise de leurs plants au vignoble.

Lors de vos prochains achats de plants de vigne, il y a de fortes chances pour que votre pépiniériste vous glisse la plaquette inédite des « 12 règles d’or de la plantation d’une vigne ». Cet accompagnement « fait partie du devoir d’information et de conseil des viticulteurs. Nous ne sommes pas uniquement des livreurs de plants » explique David Amblevert, le président de la Fédération Française de la Pépinière Viticole (FFPV). « On est dans le rappel des choses évidentes, mais qu’il est parfois bon de rappeler » souligne-t-il.

12 Bonnes pratiques

Tenant sur un A3, ce fascicule réunit en effet douze conseils de bon sens : « anticiper la plantation trois ans à l’avance », « penser au repos du sol » (18 à 24 mois), « analyser le sol de la parcelle » (calcaire, granulométrie, pH, taux de matière organique…), « favoriser la minéralisation de la fumure de fond », « choisir avec soin le cépage, le clone et le porte-greffe en fonction de l’objectif de production », « commander à l’avance les plants (18 mois pour ceux traditionnels, 8 mois pour ceux en pot) », « préparer le sol pour favoriser le système racinaire des jeunes plants », « émietter la zone d’enracinement un mois avant la plantation », « adapter ses pratiques aux types de plants commandés » (plantation en février-mai pour ceux traditionnels, mai-juillet pour ceux en pots), « arroser abondamment les plants », « l’entretien mécanique du sol stimule l’enracinement » et « protéger la jeune plantation contre les maladies » (tout le long de la saison pour le mildiou).

A noter que ces conseils s’inscrivent dans un cadre réglementaire renforcé concernant les Conditions Générales de Vente et d’Information (cliquer ici pour en savoir plus).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé