Investissement

Le site chinois Jiuxian veut s’offrir un château bordelais

Mardi 13 décembre 2016 par Alexandre Abellan

Ce projet d’investissement témoigne de la reprise de la consommation des vins de Bordeaux en Chine. Et du succès de leur distribution en ligne, comme le prouve également le milliardaire Jack Ma.Ce projet d’investissement témoigne de la reprise de la consommation des vins de Bordeaux en Chine. Et du succès de leur distribution en ligne, comme le prouve également le milliardaire Jack Ma. - crédit photo : Jiuxian
Première plate-forme asiatique de vente en ligne de boissons alcoolisées, Jiuxian.com veut internaliser son approvisionnement en vins de Bordeaux, via un important investissement porté par un consortium dédié.

Connaissant un vif regain cette année, l’intérêt des investisseurs chinois pour les propriétés girondines ne faiblit pas. En témoigne la récente déclaration d’intention du site de ventes en ligne d’alcool Jiuxian.com. Un communiqué de presse vient d’officialiser sa volonté de racheter très prochainement un château de Bordeaux. « La compagnie n’a pas précisé de cible d’achat, elle déclare prévoir d’importer ses vins directement du producteur » rapporte la revue Decanter China. Le premier site chinois de vente en ligne d’alcool a en revanche précisé le montant maximum qu’il est prêt à débourser : 83 millions de yuans, soit 11,3 millions d’euros. Ce qui ouvre grand le champ des acquisitions possibles.

Consortium

A noter que cet achat foncier ne sera pas assumé intégralement par Jiuxian. « Une société d’investissement sera spécialement mise en place par Jiuxian pour réaliser cette transaction » rapporte Business France. La plate-forme chinoise monte actuellement à Hong-Kong une filiale, Mengte Qishi, qui apporterait 90 % des fonds. Le solde viendrait d’investisseurs particuliers.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé