En 2017

La certification collective étendue au niveau 3 de la HVE

Lundi 28 novembre 2016 par Juliette Cassagnes

Actuellement, on compte 471 exploitations certifiées HVE de niveau 3; les deux tiers sont des exploitations viticolesActuellement, on compte 471 exploitations certifiées HVE de niveau 3; les deux tiers sont des exploitations viticoles - crédit photo : DR
Beaucoup de filières attendent l'autorisation d'une certification environnementale gérée dans un cadre collectif, afin de pouvoir faire passer les exploitations du niveau 2 au niveau 3, le plus élevé. Cela sera possible dès 2017.

La certification "Haute valeur environnementale" (HVE), portée par le ministère de l'Agriculture, va connaître d'ici quelques mois une évolution. « A partir de début 2017, la certification niveau 3 devrait être ouverte aux certifications collectives », annonce Laurent Brault, chargé du dossier au sein des Vignerons indépendants.

Actuellement, de très nombreuses exploitations (voir encadré), via des démarches collectives type Agriconfiance, ont intégré ce dispositif, mais restent certifiées au niveau 2, obtenu par équivalence. La plupart sont « freinées » et ne vont pas jusqu'au niveau 3, le plus élevé, pour deux raisons. Ce passage au niveau supérieur implique pour l'agriculteur un audit individuel au coût plus onéreux et nécessite de sa part de s'engager dans une démarche perçue comme compliquée du fait qu'il se retrouve seul, sans accompagnement.

Un frein levé pour passer du niveau 2 au niveau 3

Cette évolution va donc donner la possibilité à des interprofessions de proposer et d'accompagner leurs viticulteurs vers une certification de niveau 3, mais de façon collective. Sont notamment concernés le CIVB pour son Système de Management Environnemental et le CIVC avec son référentiel Viticulture durable. Beaucoup d'autres filières agricoles – arboricole, horticole, etc - qui mettent en place des démarches privées, attendent également ce changement. « Cela va clairement lever un frein et motiver de nombreuses exploitations à aller au niveau 3 », analyse Laurent Brault.

Concrètement, ces organisations pourront leur proposer la certification de niveau 3 en intégrant la HVE à leur processus d'audit interne. L'organisme certificateur procédera ensuite à des audits annuels externes, sur une partie seulement de ces entreprises, par « échantillonnage ».

Autre évolution possible concernant la HVE dans les mois qui viennent : dans le courant de l'année 2017, des organismes certificateurs devraient proposer de nouveaux audits combinés pour la certification bio et HVE.

Ces sujets seront abordés lors d'une conférence organisée lors du Vinitech à Bordeaux, mardi 29 novembre 2016, de 12h à 13h.

Nombres d'exploitations en HVE : le ministère fait les comptes

Le Ministère de l'agriculture a récemment publié les chiffres concernant le nombre d'exploitations certifiées en HVE (au 1/11/2016). Leur nombre a été quasiment multiplié par deux en un an :

-10 000 exploitations sont désormais au niveau 2

- 471 exploitations sont certifiées niveau 3, soit 150 exploitations nouvelles sur l'année 2016 ; les deux-tiers sont des exploitations viticoles

La carte de France des exploitations de niveau 3, par département:

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé