LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Dominique Tourneix

« Alimenter la capacité d’innovation pour entretenir la compétitivité des exploitations »

Mercredi 02 novembre 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Dominique Tourneix, président de Vinseo : 'Les grands progrès qualitatifs des vins régionaux sont liés aux apports technologiques de ces dernières années'.
Dominique Tourneix, président de Vinseo : 'Les grands progrès qualitatifs des vins régionaux sont liés aux apports technologiques de ces dernières années'. - crédit photo : Vinseo
Président de Vinseo et directeur général de Diam Bouchage, Dominique Tourneix croit en la capacité des entreprises d’Occitanie à porter et développer l’innovation vitivinicole.

Alors que s’ouvrent les portes de Dionysud dans une semaine où seront présentes les entreprises de Vinseo, comment percevez-vous la dynamique d’innovation vitivinicole en Occitanie ?

L’Occitanie a la chance d’avoir un pôle de recherche autour de la vigne et du vin situé à Montpellier. Ce pôle permet la création de nombreuses jeunes entreprises qui innovent à la fois sur les problématiques liées à la vigne et celles liées à la gestion des caves. Stress hydrique, maladies du bois, adaptation climatique des variétés de vignes mais aussi amélioration des process en caves sur des sujets comme la maîtrise des températures, des fermentations, de la clarification… tous ces sujets sont l’objet de travaux qui favorisent la très bonne dynamique d’innovation de l’Occitanie.

 

Cette dynamique a-t-elle des répercussions visibles dans les exploitations et coopératives viticoles de la région ?

Les grands progrès qualitatifs des vins régionaux sont liés aux apports technologiques de ces dernières années. La région offre des vins d’une excellente qualité. J’estime d’ailleurs que le réservoir en termes de qualité n’est pas encore exploité. Nous allons avoir de grandes surprises dans les années qui viennent, nous ne sommes qu’au début de ce développement qualitatif. Celui-ci sera nourri, notamment, du développement de nos 70 entreprises créatives et membres de Vinseo qui interviennent dans tous les domaines que ce soit au vignoble, en cave ou dans le conseil à la vente et au marketing.

 

En quoi Vinseo permet-il l’innovation ?

Notre cluster a pour objectif de porter la parole des industriels qui sont rarement représentés. Il nous permet de fédérer les entreprises pour obtenir une écoute des pouvoirs publics mais aussi d’organiser des rencontres avec les instituts de recherche pour croiser les idées et stimuler les rencontres entre des secteurs qui ne se connaissent. La finalité est de concrétiser des projets industriels innovants. Vinseo agit, ainsi, comme un accélérateur d’innovation et permet de faire naître du business.

 

Vous êtes également président de Qualimed. Certaines entreprises de Vinseo en sont membre. Va-t-on vers davantage de synergies ?

Mon mandat chez Qualimed est de réorienter son sujet sur la vigne, le vin et les dérivés de la filière vitivinicole. Si cette réorientation réussie, elle s’accompagnera peut-être d’un rapprochement entre Qualimed et Vinseo. Cette nouvelle orientation pour Qualimed est un véritable enjeu de compétitivité pour la région Occitane. Après Airbus, le chiffre d’affaires export de la région est alimenté par la production vitivinicole. Conserver et alimenter la capacité d’innovation est un facteur de compétitivité indéniable pour les exploitations viticoles. Elles ne peuvent pas prendre de retard dans ce domaine car sinon, elles ne seront pas en mesure d’affronter la concurrence internationale. Par ailleurs, soutenir l'activité viticole est un enjeu de développement territorial pour la région. La vigne pousse dans des terrains difficiles. Si elle disparaît, il n’est pas évident que l’on trouve des alternatives économiques…

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé