LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Dionysud

Les nouveautés à découvrir sur Dionysud

Jeudi 13 octobre 2016 par Lucie Marné
Article mis à jour le 21/10/2016 13:51:45

Pour cette 13ème édition du salon Dionysud, le parc des expositions de Béziers ouvrira ses portes aux visiteurs du 8 au 10 novembre prochain.
Pour cette 13ème édition du salon Dionysud, le parc des expositions de Béziers ouvrira ses portes aux visiteurs du 8 au 10 novembre prochain. - crédit photo : Vitisphere
Pour cette édition 2016, le salon Dionysud mettra l’accent sur les spécificités de la viticulture occitane. Qu’ils soient concessionnaires, constructeurs ou prestataires, tous les exposants proviennent du pourtour méditerranéen.

Avant de découvrir sur place les nouveautés qui seront présentées au salon Dionysud à Béziers les 8, 9 et 10 novembre prochain, Vitisphere vous propose une sélection de quelques exposants qui ne manquent pas d’initiatives.

 

Des plants protégés de l’Esca

La pépinière Colomb-Velletaz viendra présenter un plant de vigne protégé des champignons de l’Esca. Ces plants sont traités avec un produit développé par la société Belchim à base de Trichoderma atroviride, champignon antagoniste de l’Esca. En sortie de pépinière, ces nouveaux plants devraient présenter un taux de contamination par les champignons de l’Esca plus faible que leurs homologues non traités.

 

Bresson pneus dépanne à domicile

Basée à Maureilhan, l'entreprise Bresson pneus propose un service original : elle se déplace avec son camion atelier pour aller monter des pneus chez ses clients, ou même dans leurs vignes pour les dépanner. Montée par M. Bresson et son fils, cette jeune entreprise héraultaise de 3 ans ne dispose pas de magasin. Elle vend et monte des pneus de toutes marques et de toutes dimensions. Bresson pneus facture ses interventions à 20 € autour de Béziers, 50 € pour une intervention à environ 30 km et 100 € au-delà de ce rayon.

 

SAS Magne développe ses services de conseil

L’entreprise Magne fête cette année ses 60 ans. Cet agrofournisseur développe depuis peu des services de conseil au vignoble et la vente des produits de biocontrôle. Depuis cette année, il propose à ses clients un outil d’aide à la décision sur sa plateforme extranet nommée Visiomagne. Pour bâtir cette offre, Magne s’est dotée l’an passé d’une quarantaine de stations météo qui lui permettent de fournir via Visiomagne, des informations météo instantanées et des prévisions jusqu’à 7 jours ainsi que des bulletins d’alertes maladies (mildiou, oïdium, botrytis et ver de la grappe) et des fiches techniques pour le pilotage des traitements.

 

CDA, Léa habille les bouteilles

L’entreprise narbonnaise CDA mettra à l’honneur la nouvelle génération de sa chaîne d’habillage des vins tranquilles Léa Inox. Dotée d'un châssis entièrement en inox, cette machine assure une cadence de travail jusqu’à 2000 bouteilles/heure grâce à son double poste de sertissage. Cette année, CDA s'est concentré sur l’amélioration du logiciel de l’écran tactile. Plus ergonomique, celui-ci propose jusqu’à 50 pistes d’enregistrements d’étiquetages différentes qui mémorisent le diamètre des bouteilles et le positionnement des étiquettes. Par ailleurs, ce logiciel de commande est désormais compatible avec d’autres marques. Il est donc possible d’ajouter des modules supplémentaires en amont ou en aval de la chaîne d’étiquetage comme une laveuse par exemple.

 

ACP Rampicar travaille en pente

Importateur français des chenillettes de la marque Rampair, ACP viendra présenter la gamme Rampicar destinée au travail dans les vignes étroites. L’entreprise propose quatre modèles de largeurs hors tout de 65 cm, 68 cm et 78 cm. Les chenillettes sont disponibles avec des motorisations essence ou diesel à deux vitesses d’avancement et des puissances de 25 ou 32 CV. Les chenilles en caoutchouc offrent une forte une adhérence au sol. Les chenillettes de la gamme Rampicar peuvent supporter des charges jusqu’à 800 kg pour le modèle R80.1, le plus puissant de la gamme. Pour vous offrir ces modèles, il vous faudra débourser environ 14 000 € HT pour les entrées de gamme de 24 CV jusqu’à 33 000 € HT pour les 34 CV.

Les bricoleurs à l'honneur !

Dans le cadre du salon Dionysud un concours de l'Ingéniosité est organisé pour récompenser les "Géo Trouvetou" qui réalisent des modifications sur les matériels pour faciliter le travail des producteurs de vin. Ce concours est ouvert aux exposants et aux non- exposants.
Vous souhaitez faire connaître votre invention et participer au concours de l'Ingéniosité, inscrivez-vous ici.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé