Beaujolais

Une récolte qui s'annonce correcte en quantité

Lundi 12 septembre 2016 par Juliette Cassagnes

Les vendanges en Beaujolais s'annoncent plutôt généreuses pour ce millésime 2016Les vendanges en Beaujolais s'annoncent plutôt généreuses pour ce millésime 2016 - crédit photo : Interbeaujolais / D Gillet
Sauf accident climatique, le millésime 2016 en Beaujolais devrait être synonyme de retour à une quantité « normale », après plusieurs années de petites récoltes. La maturité évolue bien grâce aux bonnes conditions météo et les vendanges sont annoncées dans quelques jours.

Ce mercredi 7 septembre 2016 avait lieu la traditionnelle réunion de pré-vendanges pour les vignerons du Beaujolais, à Lacenas (Rhône). Un point sur la situation au vignoble a été présenté par la Chambre d'agriculture du Rhône. Dans les parcelles qui n'ont pas grêlé, la récolte s'annonce correcte en quantité, en comparaison des années précédentes, qui avaient connu de très faibles volumes. Pour la première fois depuis longtemps, les rendements d'AOC devraient ainsi être atteints, une bonne nouvelle donc, pour les vignerons.

Sur Gamay, les prévisions de rendements sont estimées en hausse de +40 % par rapport à la moyenne quinquennale pour les parcelles précoces et moyennement précoces. Concernant les parcelles plus tardives, les prévisions tablent sur une croissance de +35 %. Sur Chardonnay, même tendance, avec +39 % annoncés. Pour les deux cépages, le poids des grappes est élevé : « Les grappes sont grosses mais les baies sont de tailles petites ou moyennes, a indiqué Florence Hertaut, de la Chambre d'agriculture du Rhône. Leur nombre est donc élevé par grappe ».

3 semaines de retard par rapport à 2015

Le suivi du réseau maturation du vignoble, démarré vers le 20 août, indique une évolution plutôt rapide des indicateurs de maturité – degrés potentiels, dégradation de l'acidité, pH - sur Gamay comme sur Chardonnay, et ce, grâce aux bonne conditions météo de ces dernières semaines. Le décalage entre 2015 reste tout de même conséquent et 2016 s'annonce comme un millésime tardif en terme de date de récolte. A titre d'exemple, les degrés potentiels des parcelles, pour les deux cépages, accusent un retard d'environ trois semaines par rapport à l'an dernier. Ils se rapprochent des millésimes 2010 et 2008.

Les dates probables de vendanges en AOP Beaujolais et Beaujolais-villages, proches pour les deux cépages, devraient se situer vers le 15-19 septembre pour les parcelles précoces et vers le 20 septembre pour les autres. Les prochains prélèvements permettront de les affiner. En AOP Crémant de Bourgogne, certaines parcelles ont déjà atteint le degré minimum nécessaire, supérieur à 10,5°, et sont donc « à surveiller de près », selon Florence Hertaut.

Campagne vrac Beaujolais nouveau 2016 : le mot d'ordre : « Tenez les prix »

David Bulliat, nouveau président de l'ODG Beaujolais-Beaujolais villages, a évoqué, lors de la réunion pré-vendanges du 7 septembre 2016, la future campagne vrac des vins primeurs.

La consigne passée aux très nombreux viticulteurs présents : « tenir les prix ». « Le négoce nous annonce un volume de ventes équivalent à l'an dernier. Il n'y a aucune raison de vendre un seul litre de vin moins cher cette année ; vendre moins cher ne vous fera pas vendre plus, tenir les prix est vital, a t-il asséné. Croyez en votre produit et informez-nous régulièrement... Cette année, il y aura de l'unité dans le vignoble, les viticulteurs des différentes familles parleront entre elles ! ».

L'an dernier, le prix moyen du Beaujolais nouveau sur le marché vrac avait atteint 205€/hectolitres.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé