Pari réussi

Bourgueil satisfait des résultats de sa maison des vins

Jeudi 18 août 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

La maison des vins Jean Carmet propose aux touristes de découvrir tous les vins produits dans l'appellation Bourgueil.
La maison des vins Jean Carmet propose aux touristes de découvrir tous les vins produits dans l'appellation Bourgueil. - crédit photo : TripAdvisor
Le chiffre d’affaires de la maison des vins Jean Carmet qui réunit la panoplie des cuvées produites de l’appellation, enregistre une hausse du chiffre d’affaires de 31 % sur le premier semestre 2016.

En 2010, conserver une maison des vins à Bourgueil déficitaire relevait d’un certain pari. Six ans plus tard, la forte croissance des ventes de ce lieu qui réunit l’ensemble des vins de l’appellation à prix départ cave, démontre qu’un tel outil collectif a un public. Sur le premier trimestre 2016, le chiffre d’affaires est en hausse de 31 %. Et sur cinq ans, les ventes de la maison Jean Carmet ont augmenté de 80 %. Mieux, « en 2016, nous devrions quasiment avoir effacé le déficit » se satisfait Guillaume Lapaque, directeur de l’ODG de Bourgueil.  Selon lui, ce bilan positif a été possible par une réorganisation, notamment au niveau des pratiques commerciales. Il valide également l’utilité de ces outils à la fois de promotion et de commercialisation des vins de l’appellation. « Je pense que nous recevons des clients qui n’ont pas forcément envie de se rendre chez des vignerons. Franchir la porte d’un chai équivaut pour le client à s’engager à l’achat sans pour autant être sûr que le vin plaira. Dans une Maison des vins, le client peut choisir, comparer, panacher ses achats, voire ne rien acheter du tout » indique Guillaume Lapaque.

Vers une seconde Maison des vins

Convaincu par l’outil, l’appellation Bourgueil envisage d’ouvrir une seconde Maison des vins, à proximité d’un château. Plusieurs sites sont à l’étude dont le Château de Langeais, ville avec laquelle Bourgueil a un partenariat historique. De quoi bâtir un outil de promotion comparable à celui de Cheverny. D’ailleurs Guillaume Lapaque ne s’en cache pas : « sa stratégie est notre modèle ».

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé