De la box vin au bouquin

Le Petit Ballon lance un guide d’achat casse-code

Lundi 15 août 2016 par Alexandre Abellan

Le Petit Ballon joue la carte de lalisibilité et de l'accessibilité avec une présentation résoument ergonomique (détail ici de la cuvée Mistral Gourmand, du château Malijay, conçue pour le Petit Ballon).
Le Petit Ballon joue la carte de lalisibilité et de l'accessibilité avec une présentation résoument ergonomique (détail ici de la cuvée Mistral Gourmand, du château Malijay, conçue pour le Petit Ballon).
Leader des abonnements vin, le caviste se diversifie dans le conseil en librairie. Avec la publication d’une sélection annuelle autant tournée, vers l’achat que la consommation.

« Un plat, une occasion, un vin » : telle est la trinité simplificatrice du guide le Petit Ballon. Se définissant comme « le nouvel acteur du vin sans baratin », le caviste par abonnement marque une nouvelle étape dans son développement en lançant en librairie, cette fin août, son « guide de 150 vins à déguster en 2017 ». Si le Guide Hachette des Vins évoque la pesanteur respectable d'un Guide Michelin des Restaurants, ce guide du Petit Ballon revendiquerait d’avantage la légèreté pratique d’un Lonely Planet.

Ayant l’objectif d’être révisé chaque année, le Petit Ballon a pour principale particularité de ne classer les vins sélectionnés par régions, AOC, modes de production etc. Mais par couleurs et profils de dégustation.  Ce qui donne des rouges pouvant être classés « relax », « robuste », « rétro »… Des blancs « bavard », « balaise », « brave »… Des rosés « spontanés », des bulles « chouette »… Seule concession à la tradition avec les « vins sucrés », classés en « moelleux » ou « doux ».

"Sans chichi, sans bla-bla, sans baratin"

« Une approche révolutionnaire, dédiée aux néophytes et à tous ceux qui apprécient le vin, mais ne s’y connaissent pas si bien » pose, en toute modestie, un communiqué de l’éditeur Marabout (groupe Hachette). Se positionnant comme le guide du vin autrement, l’ouvrage reste cependant assez classique dans l’exercice du commentaire des vins. Les dégustations reposent en effet sur les termes consacrés habituels (des teintes de la robe à la bouche charnue, en passant par la palette aromatique du nez), tandis que les graphiques résumant le profil organoleptique devraient peu parler aux néophytes.

Reste cependant une présentation colorée et aérée de l’ouvrage, tranchant avec l’habituel tassage des guides du vin. La mise en page transpose les fiches qui accompagnent les sélections mensuelles du Petit Ballon, envoyées aux 100 000 abonnés revendiqués. Il s'agit de deux bouteilles retenues chaqye mois par le sommelier Jean-Michel Deluc, qui a également participé à la rédaction du guide (avec Sophie Baudouin et Louis Munoz).

Paru aux éditions Marabout, le Petit Ballon sera disponible en librairie dès ce 24 août, à 18 € TTC. Esprit de marque oblige, une réduction de 10 € sur un abonnement du Petit Ballon accompagne le guide.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé