LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Bouchon & innovations

Amorim en soutien des nouveautés du vin, finalisées ou en projet de start-ups

Jeudi 21 juillet 2016 par Alexandre Abellan

Si le groupe Amorim investit dans sa propre R&D dès qu'il est question de bouchons, il affiche son soutien symbolique à la filière avec ces trois prix pour l'innovation.
Si le groupe Amorim investit dans sa propre R&D dès qu'il est question de bouchons, il affiche son soutien symbolique à la filière avec ces trois prix pour l'innovation. - crédit photo : Corticeira Amorim
Coup sur coup, le leader mondial du liège vient de lancer deux concours. Le premier vise les innovations aidant à la commercialisation des vins, et le second cherche des start-ups à incuber pour soutenir la diversification dans les usages du liège.

En partenariat avec le salon bordelais Vinitech Sifel, l’académie Amorim vient de lancer son premier prix de l’innovation et du développement, doté de 5 000 euros. Ce concours « a pour ambition de faire émerger des projets innovants dans le domaine du vin, susceptibles d’intéresser le monde de la sommellerie, des cavistes ou de la grande distribution » selon son règlement. Ce qui positionne ce concours en complément aval au « Grand Prix Sciences et Recherche », que l’académie Amorim organise depuis 1992 et qui se focalise sur les techniques à l’amont de la filière (et sera ouvert en septembre prochain).

Ce Grand Prix Innovation et Développement est ouvert jusqu’au 19 septembre aux candidatures d'entrepreneurs ayant fondé leur société il y a moins de trois ans. Ils doivent également avoir déjà commercialisé un produit/service et connaître des besoins d’accompagnement dans leur développement. Présidé par la blogueuse Ophélie Neiman (Miss Glouglou), son jury réunit notamment l’entrepreneur Oswald Bernard (Vinoga), le critique Michel Bettane (Bettane et Desseauve), l’expert Jean-Luc Etievent (Wine Mosaic),  le sommelier Philippe Faure-Brac (meilleur sommelier du monde 1992)… Les prix seront remis ce 30 novembre, à l’occasion du salon Vinitech-Sifel (du 29 décembre au premier décembre au parc des expositions de Bordeaux).

A la recherche de 14 start-ups

En parallèle, le groupe portugais a lancé le Cork Challenge Barcelona, via son incubateur de start-ups, Amorim Cork Ventures. Les entrepreneurs du monde entier ont jusqu’au 31 août prochain pour poser leur candidature en ligne. Conduit en partenariat avec l’accélérateur portugais Beta-i, cette compétition a pour objectif de réunir « 14 startups qui conçoivent des produits en liège ou proposent des idées innovantes dans l’utilisation du liège » explique un communiqué. Jouant la carte de la stimulation des entrepreneurs pour les utilisations du liège, ce concours propose un programme d’accompagnement de deux mois Barcelone (avec encadrement et études sur le terrain).

Les sélections s’effectueront courant septembre, pour une mise en incubation du 24 octobre au 16 décembre. Le rendu final des projets sélectionnés sera organisé le 19 décembre, Amorim Cork Ventures sélectionnant à son issue les projets soutenus financièrement.

Depuis sa création à l’été 2014, Amorim Cork Ventures a reçu 200 candidatures (du design à la parapharmacie), pour 20 projets accompagnés et 4 portés par des start-ups en activité.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé