Arbitrage budgétaire oblige

InterRhône réduit la voilure au salon Vinisud 2017

Mercredi 06 juillet 2016 par Juliette Cassagnes

Vinisud aura lieu du 29 au 31 janvier 2017, à Montpellier, en même temps que Millésime bio, à Marseille. En 2016, 375 exposants de la Vallée du Rhône avaient répondu présents
Vinisud aura lieu du 29 au 31 janvier 2017, à Montpellier, en même temps que Millésime bio, à Marseille. En 2016, 375 exposants de la Vallée du Rhône avaient répondu présents - crédit photo : D.R.
Le syndicat des vignerons des Côtes-du-Rhône tenait son assemblée générale ce lundi 4 juillet 2016, à Saint-Roman de Malegarde (Vaucluse). A cette occasion, la question de la participation d'InterRhône au prochain salon Vinisud 2017 a été abordée.

Le passage à un rythme annuel du salon Vinisud suscite des questions au sein de la filière viticole de la vallée du Rhône. Le sujet a été abordé lors de l'Assemblée générale du Syndicat général des Vignerons des Côtes du Rhône, ce lundi 4 juillet 2016. L'annonce de ce salon pour janvier 2017, ajouté à Millésime bio, auquel de nombreux opérateurs participent et qui a lieu en même temps, Prowein, Vinexpo et surtout, l'édition 2017 des « Découvertes en Vallée du Rhône » au mois d'avril : le premier semestre de l'année 2017 s'annonce très chargé pour l'interprofession.

Faute de budget suffisant pour maintenir une présence équivalente à celle de 2016, celle-ci a dû procéder à un « arbitrage » en réduisant la participation financière au prochain Vinisud. InterRhône se contentera donc d'une présence « a minima », c'est-à-dire sans animation, ni Master class, trop coûteux. L'espace « tables de dégustation » sera néanmoins conservé. 

"Moins d'exposants, moins de surface à louer"

Par ailleurs, elle ne contribuera plus au coût des stands individuels des exposants de la région, comme à son habitude. Pour compenser, en partie, ce léger surcoût pour les opérateurs, l'interprofession a demandé aux organisateurs un effort supplémentaire pour réduire le prix de ses stands, faveur qui leur a été accordée. Les producteurs présents seront toujours regroupés sous une même bannière commune « vins de la Vallée du Rhône ». Leur nombre devrait par ailleurs diminuer, de 30% à 50% par rapport à l'édition 2016 selon l'estimation d'InterRhône, ce qui devrait lui permettre de faire des économies sur la surface occupée, qui sera très probablement inférieure aux précédentes éditions. 

Globalement, l'investissement net total d'InterRhône devrait être réduit de 50% par rapport à celui dédié à l'édition 2016, qui a représenté plusieurs centaines de milliers d'euros. « C'est un salon supplémentaire par rapport aux tradionnels; cette première année sert de test et n'avait pas été anticipée au niveau de l'interprofession. Notre position est donc de dire: ceux qui veulent y aller y vont », justifie Arnaud Pignol, directeur. « Je soutiens l'organisation de Vinisud, affirme quant à lui Michel Chapoutier, négociant et président d'InterRhône. C'est un salon du business, qui permet de rencontrer nos clients une fois par an et de signer des contrats annuels avec eux ; les salons bisannuels sont des salons d'image ».

Le prochain Vinisud aura lieu du 29 au 31 janvier 2017, à Montpellier. Millésime Bio a déménagé et s'installera à Marseille, du 30 janvier au 1er février 2017.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé