Vente de vins en GD

Inversion de tendance pour les rosés à quatre mois de la fin de campagne

Vendredi 01 juillet 2016 par Juliette Cassagnes

Les ventes de rosés en grande distribution affichent des performances en baisse à 4 mois de la fin de campagne 2015-2016
Les ventes de rosés en grande distribution affichent des performances en baisse à 4 mois de la fin de campagne 2015-2016 - crédit photo : J Cassagnes
Pour la première fois depuis longtemps, les ventes de vins rosés en grande distribution marquent le pas. Tout au moins sur les neuf premiers mois de campagne 2015-2016.

Dans sa dernière note de conjoncture, FranceAgriMer fait le point sur les ventes de vins en grande distribution française après neuf mois de campagne, d'août 2015 à avril 2016.

Pour la première fois depuis plusieurs années, les ventes en volumes de rosés affichent, à quatre mois de la fin de campagne, des performances à la baisse par rapport à la même période l'an dernier. 1,7 million d'hectolitres ont été écoulés, soit un recul de 1 % en volume. Il reste maintenant à savoir si cette tendance va se confirmer d'ici la fin de campagne - ces chiffres ne tenant pas compte des futures ventes estivales - et si elle s'inscrira dans la durée...

Quant aux ventes de vins rouges, le déclin se poursuit en volume, avec -2,3 % par rapport à la précédente campagne. Seuls les blancs tirent finalement leur épingle du jeu, avec une quasi-stabilité des ventes (+0,2 %) sur la période.

Dans ce contexte baissier des ventes globales de vins en GD en rouges et rosés, les vins étrangers et les vins sans IG en provenance de l'Union européenne, dans les deux couleurs, affichent des performances en totale opposition : sur les 9 mois de campagne, les volumes vendus progressent de +43 % en rouges et +19 % en rosés dans la catégorie des vins étrangers, et de +13,7 % en rouges et +52,6 % en rosés pour les vins sans IG de l'UE...

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé