L’oenotourisme à quai

Bordeaux Fête le Vin ouvre sa dixième édition

Jeudi 23 juin 2016 par Alexandre Abellan

Après douze jours de montage, les quais bordelais sont près à accueillir la dixième édition de la fête du vin de Bordeaux et ses 500 000 visiteurs attendus.
Après douze jours de montage, les quais bordelais sont près à accueillir la dixième édition de la fête du vin de Bordeaux et ses 500 000 visiteurs attendus. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
L’évènement a revu sa copie et s’attend déjà à des records de visitorat. Sur les 100 000 pass tirés, 28 000 ont déjà été pré-vendus.

Adieu les pavillons de toiles et d’armatures, pour sa dixième édition la fête du vin de Bordeaux a investi dans des stands en dur. Recyclant des containers, la capitale du vignoble girondin fait un clin d’oeil à son moyen d’exportation, mais propose surtout un évènement plus haut de gamme. « Les stands font maintenant davantage penser à Vinexpo » se rengorge Stephan Delaux, l’adjoint au maire de Bordeaux en charge du tourisme, ravi que les visiteurs puissent être protégés de la pluie comme du soleil par un volet coulissant.

Au-delà de l’amélioration du confort d’accueil, la refonte des pavillons a entraîné une mise à plat de l’organisation de la fête du vin sur les quais bordelais. Désormais, elle se divise en trois villages bien distincts, que ce soit dans leurs accès* ou leurs identités. L’un donne la part belle à la région (son tourisme et ses produits sous signe de qualité), l’autre se focalise sur les dégustations avec huit pavillons d’AOC girondines et cinq stands de négociants (Baron Philippe de Rothschild/Mouton Cadet, Castel/Baron de Lestac, Cordier, Millésima et le Syndicat des Maisons de Négoce), et le dernier réunit un village international, avec dix villes invitées d’honneur : les sept villes du réseau des Grandes Capitales du Vignoble, qui font la promotion de leurs offres oenotouristiques, et les trois villes recevant les fêtes du vin à l’étranger. Si Bruxelles et Hong-Kong sont résolument gastronomiques, voire exotiques avec le Manneken Pis pour la première et un pavillon de nouvel an pour la seconde, la ville de Québec est axée sur sa production de vin et le développement de passerelles économiques.

28 000 préventes

Globalement, la fête du vin devrait accueillir 500 000 visiteurs cette année. « A la fermeture des préventes, ce 20 juin, ce sont 28 000 pass de dégustations qui ont été vendus (donnant accès à treize dégustations). Un record par rapport au 10 000 pass de la dernière édition, en 2014 » se félicite Christophe Chateau, le commissaire général des Fêtes du Vin. Se préparant à une affluence record, l’organisateur, Bordeaux Grands Evènements a fait tirer 100 000 pass magnétiques pour l’édition 2016. Il faut dire qu’en 2014, les 60 000 pass papiers prévus avaient été intégralement vendus. « Il y avait eu une rupture de pass le samedi soir, et une fermeture de l’évènement à cause du vent » se rappelle Christophe Chateau, qui se plaît à craindre de nouveau une rupture de pass, mais pas d’alerte météo (le soleil étant globalement annoncé au rendez-vous, à part des averses annoncées vendredi).

Nouveautés culturelles

Pour les amateurs, cette dixième édition mise également sur un programme d’animations artistiques inédites. « Devant les Quinconces, dix artistes réaliseront pendant les quatre jours des performances de street-art, à l’invitation de l’institut Culturel Bernard Magrez » explique Stephan Delaux, à l’occasion d’une visite, en avant-première et petit train électrique, de la fête du vin.
Et pour les dix ans du Miroir d’Eau de Bordeaux, trois chorégraphes professionnels en prendront possession, ainsi que les danseurs amateurs à l’occasion de trois bals populaires.
Même s’il s’agit de nouveaux spectacles, les dégustations se clôtureront, conformément à l’habitude, sur un spectacle sons et lumière sur les façades du palais de la Bourse et sur des feux d’artifice en clôture de chaque soirée (Bleu le jeudi, Blanc le vendredi, Rouge le samedi et Bleu-Blanc-Rouge le dimanche).

* : Bordeaux accueillant en parallèle les matches de football de l’Euro 2016, les contrôles de sécurité sont logiquement renforcés.

 

Probable star de la Fête du Vin 2016, le Manneken Pis se met au vert à Bordeaux, à défaut de verre de Bordeaux.

50 restaurants fêtent les vins de Bordeaux

L’évènement touristique se double d’une opération de promotion dans les restaurants bordelais : des cartes « 100 % vins de Bordeaux » dans une cinquantaine de restaurants. Pour l’ouverture de la fête du vin, certains organisent ce 23 juin un « banquet des Bordeaux » avec des tablées proposant un menu en accord à une sélection de vins bordelais.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé