LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Coup d’envoi

Top départ pour le premier prix de la viticulture numérique

Jeudi 23 juin 2016 par Lucie Marné

De gauche à droite: Jean-Marc Roubaud (président de l'Agglomération du Grand Avignon), Jean-François Cesarini (directeur développement chez Capgemini), Paul Hermelin (président de la French Tech Culture), Michel Chapoutier (président d’Inter-Rhône) et Damien Ailleret (responsable du crédit Agricole Alpes Provence Capital & Innovation)
De gauche à droite: Jean-Marc Roubaud (président de l'Agglomération du Grand Avignon), Jean-François Cesarini (directeur développement chez Capgemini), Paul Hermelin (président de la French Tech Culture), Michel Chapoutier (président d’Inter-Rhône) et Damien Ailleret (responsable du crédit Agricole Alpes Provence Capital & Innovation) - crédit photo : Lucie Marné
Ce 21 juin, la presse était conviée pour le lancement officiel du premier prix de la viticulture et du numérique ouvert aux start-ups françaises. Une occasion pour les candidats d’exporter leur innovation outre-Atlantique.

C’est au siège social de l’entreprise Capgemini, première entreprise de services du numérique dans le secteur des services informatiques en France, qu’a eu lieu le 21 juin dernier le lancement officiel du premier prix de la viticulture et du numérique.

Porté par la French Tech culture, Inter-Rhône, l’Agglomération du Grand Avignon, le Crédit Agricole Alpes Provence et la French American Chamber of Commerce de San Francisco, le prix de la viticulture numérique a pour objectif de mettre en avant les jeunes start-ups proposant des projets numériques innovants autour du vin.

"La viticulture française doit davantage s’ouvrir vers l’international"

« La viticulture française doit davantage s’ouvrir vers l’international » a insisté Michel Chapoutier, président d’Inter-Rhône. Pour favoriser les échanges outre-Atlantique, une convention de partenariat a donc été signée avec la Chambre du Commerce de San Francisco (French American Chamber of Commerce de San Francisco). Celle-ci accueillera le lauréat du concours lors d’un stage de coaching et de formation marketing de deux semaines,  une occasion en or pour s’ouvrir au le marché américain.

A ce jour, une vingtaine de start-ups ont déjà candidaté. Quelques exemples de projets ont déjà été annoncés: une caméra Infra-Rouge capable de mesurer le stress hydrique ou encore une application permettant de géolocaliser les domaines viticoles les plus proches pour développer l'oenotourisme.

Les critères de sélections des candidats ne sont pas encore décidés, mais chaque partenaire sera sensible à des points différents. « Notre structure favorisera davantage la rentabilité de l’entreprise par exemple » explique Damien Ailleret, responsable du crédit Agricole Alpes Provence Capital & Innovation, pôle d’accompagnement à la création d’entreprises.

Les candidatures sont à déposer le 15 juillet à l’adresse contact@laculturetech.fr. Le nom du lauréat sera révélé le 27 août à l’occasion du Ban des vendanges à Avignon. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé