Vitikit FD

La flavescence dorée détectée en un rien de temps

Mardi 14 juin 2016 par Bertrand Collard
Article mis à jour le 16/06/2016 12:14:47

Philippe Kuenemann, Directeur R&D Phyteurop, Carine La, directrice générale d'Anova-Plus, Philippe Crozier, Phyteurop, Marc Masson, président d'Anova-Plus, Laurent Magnant, chef de produit Phyteurop, Xavier Canesson, directeur commercial et Marketing Phyteurop lors de la présentation du Vitikit FD le 13 juin à Evry
Philippe Kuenemann, Directeur R&D Phyteurop, Carine La, directrice générale d'Anova-Plus, Philippe Crozier, Phyteurop, Marc Masson, président d'Anova-Plus, Laurent Magnant, chef de produit Phyteurop, Xavier Canesson, directeur commercial et Marketing Phyteurop lors de la présentation du Vitikit FD le 13 juin à Evry - crédit photo : B. Collard
Avec le Vitikit FD de Phyteurop, les distributeurs de produits phytosanitaires vont pouvoir proposer un nouveau service aux viticulteurs : la détection rapide des souches atteintes de flavescence dorée.

« Nous simplifions au maximum les choses pour les acteurs de terrain qui n’ont jamais travaillé en laboratoire », annonce Carine La, directrice générale d’Anova-Plus. Cette jeune société a mis au point le Vitikit FD, un test de détection de la flavescence dorée que commercialise Phyteurop.

Réactifs, pipette de dosage, incubateur : tout est contenu dans une mallette. L’utilisateur prélève des pétioles de vignes aux feuilles suspectes. Il les écrase dans un sachet prévu à cet effet, avec un réactif pour en extraire l’ADN. Il récupère un peu de ce jus qu’il place pendant 20 minutes dans un incubateur. Pour finir, il prélève une nouvelle goutte qu’il dépose sur une bandelette à l’abri d’une coque en plastique. 5 minutes plus tard, il sait si l’échantillon est atteint de flavescence dorée ou non. Mises bout à bout, ces manipulations durent une quarantaine de minutes, contre 5 heures pour la méthode officielle, affirme Anova-Plus.

"Laboratoire de campagne"

Mais surtout, le Vitikit FD constitue à lui seul un laboratoire de campagne. Il ne faut aucun investissement supplémentaire pour réaliser des tests de détection de la flavescence dorée. C’est là qu’intervient Phyteurop. La société agrochimique va commercialiser le kit auprès des distributeurs de produits phytos afin qu’ils lancent un service d’analyse rapide pour leurs clients.

« Les viticulteurs auront les résultats en moins d’une semaine, voire dans la journée, alors qu’avec les services officiels, le délai est de 15 jours à deux mois », avance Carine La. Les producteurs pourront aussi discuter des résultats avec leur distributeur avant d’informer le Sral, s’ils sont positifs.

Ces tests permettront aussi de mieux identifier les symptômes.

L’an dernier, les deux partenaires ont analysé 3034 échantillons de 22 cépages différents avec les Gdon ou Fredon de cinq départements ou régions. « Nous avons eu 98 % de corrélation positive avec la méthode officielle et aucune réaction croisée avec le bois noir », annonce Carine La. Preuve de la fiabilité du nouveau test.

"69 € par analyse"

Forte de ces résultats, Phyteurop propose aux distributeurs de bâtir un service complet incluant le prélèvement des échantillons avec le viticulteur, l’analyse et la communication des résultats. Le tout pour 69 € par analyse, prix conseillé.

Phyteurop concèdera une licence d’exploitation aux distributeurs, précisant les conditions d’utilisation du Vitikit FD. Pour lancer un service, coopératives ou négociants devront acheter une mallette avec 240 tests, au moins, à un prix qui sera « officiellement fixé le 1er juillet », indique Anova-Plus qui aimerait commercialiser un millier de tests cette année.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé