LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Foire aux vins 2016

Intermarché vise une augmentation de son chiffre d’affaires

Jeudi 19 mai 2016 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 20/05/2016 10:20:16

836 vins ont été retenus par Intermarché pour faire partie de la foire aux vins 2016.
836 vins ont été retenus par Intermarché pour faire partie de la foire aux vins 2016. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
La chaîne d’hyper et supermarchés a donné, le 18 mai, le coup d’envoi des présentations des sélections pour les Foires aux vins 2016. Après un bilan très positif en 2015, elle compte poursuivre la croissance de ses ventes cette année.

La Foire aux vins 2015 d’Intermarché a généré un chiffre d’affaires de 72 millions d’euros, soit une hausse de 7,5 %. Et les Mousquetaires comptent bien pérenniser cette croissance en 2016. Pour cela, quatre sélections sont proposées au niveau national, allant de 95 produits pour la plus restreinte à 370 pour la plus étoffée. Intermarché a incité les points de vente à choisir les deux offres les plus fournies. Et, il semble que les supermarchés aient joué le jeu. L’offre à 260 produits a ainsi conquis 166 points de vente, en croissance de 14 % ; l’offre la plus dense (370 produits) a été retenue par 85 surfaces, en hausse de 23 %. Ces indicateurs laissent augurer une orientation positive du chiffre d’affaires 2016. Intermarché lâche un pronostic autour de + 3 à + 4 %.

836 vins sélectionnés

Au total, la Foire aux vins 2016 aura lieu dans 1 700 points de vente, soit presque la totalité du réseau Intermarché. 836 vins ont été retenus par les trois œnologues au cœur de la sélection : Georges La Fay (Val de Loire, Bourgogne, Jura-Savoie, effervescents), Michel Petitjean (Bordeaux et Sud-Ouest) et Christophe Coppolani (Languedoc-Roussillon, vallée du Rhône, Provence, vins étrangers et Champagne). L’offre reste « trustée » par les bordeaux qui représentent 51 % des références. À noter une croissance du nombre de références pour la Bourgogne et la vallée du Rhône, à la suite des performances commerciales très satisfaisantes dans ces deux régions (la Bourgogne a fait un bond de 40 % en valeur). L’enseigne renouvelle son offre « une caisse achetée, pour une gratuite », notamment avec un coteaux-bourguignons qui a obtenu un taux de revente de 95 %. Enfin, la stratégie de premiumisation de l’offre FAV, engagée il y a deux ans, se poursuit. Elle s’accompagne d’un vaste programme de formation ayant pour objectif que chaque point de vente ait un caviste compétent.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé