LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Beaujolais-Coteaux du Lyonnais – Côtes du Forez

Naissance de la coopérative Agamy

Vendredi 29 janvier 2016 par Juliette Cassagnes
Article mis à jour le 01/02/2016 13:51:41

Les trois présidents des trois caves coopératives rassemblées (de gauche à droite) : Florent Chirat (Coteaux du Lyonnais), Bernard Couzon (signé Vignerons) et André Patard (Vignerons Foréziens)Les trois présidents des trois caves coopératives rassemblées (de gauche à droite) : Florent Chirat (Coteaux du Lyonnais), Bernard Couzon (signé Vignerons) et André Patard (Vignerons Foréziens) - crédit photo : Agamy
La cave coopérative Signé Vignerons (Bully, Rhône) vient de voter le projet de fusion avec les deux caves des Coteaux du Lyonnais (Sain-Bel, Rhône) et des Vignerons foréziens (Trelins, Loire). La fusion donne naissance à une nouvelle entité, la coopérative Agamy.

C'est ce vendredi 29 janvier 2016 que se tenait l'assemblée générale extraordinaire de la coopérative Signé Vignerons, à Saint-Didier-sur-Beaujeu (Rhône). Celle-ci avait pour but de valider, auprès des administrateurs présents, le projet de fusion de celle-ci avec les caves coopératives des Coteaux du Lyonnais (Rhône) et des Vignerons foréziens (Loire).

Ces derniers ont voté, quasiment à l'unanimité, de façon favorable à la naissance de la nouvelle cave coopérative « Agamy ». Les deux autres caves ayant par ailleurs déjà approuvé le projet il y a quelques semaines, la dernière étape vient d'être donc franchie et le mariage entre les trois caves définitivement entériné. « C'est un très bon résultat, on ne peut que s'en féliciter », a déclaré Bernard Couzon, président de Signé Vignerons, à l'issue du vote.

Un conseil d'administration de 30 membres

D'un point de vue « construction juridique », les deux caves Coteaux du Lyonnais (Sain-Bel, Rhône) et les Vignerons foréziens (Trelins, Loire), ainsi que l'Union commerciale Agamy, qui avait été créée par le passé entre les trois caves, sont « absorbées » par la cave Signé Vignerons, avec la totalité de leur patrimoine - actif et passif – transféré dans cette dernière. Cette nouvelle structure élargie portera le nom de « coopérative Agamy ». Les trois sociétés absorbées seront quant à elles dissoutes. Pour rappel, la coopérative Signé Vignerons était elle-même née en 2010 du mariage entre les deux coopératives de Bully et de Quincié-en-Beaujolais. 

Les 500 viticulteurs coopérateurs seront donc tous associés dans une seule et même cave coopérative, et les contrats de travail du personnel présent – une cinquantaine - tous transférés dans la nouvelle société. En terme de gouvernance, elle sera gérée par un conseil d'administration composée de 30 membres, dont 9 administrateurs de la cave de Quincié, 9 de celle de Bully, 6 de celle de Sain-Bel et 6 de celle de Trelins. Un bureau de 8 à 10 membres sera par ailleurs élu. Il sera appuyé d'un comité exécutif : un président et trois vice-présidents, et un directeur général. Leur composition sera connue le 5 février 2016. En terme de production, la totalité des trois caves réunies représente un volume de 75000 hl et une commercialisation de 3 millions de cols. 

Son siège social est à Bully (Rhône), le « barycentre » de la nouvelle circonscription géographique de la nouvelle union, qui s'étend sur deux départements, celui du Rhône et de la Loire. Cette fusion est rétro-active, avec une prise d'effet au 1er août 2015.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé