Zéro émission

Un tracteur interligne 100 % électrique

Lundi 30 novembre 2015 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 10/12/2015 11:14:02

Un tracteur interligne 100 % électrique
- crédit photo : Marion Ivaldi
Un prototype devrait être dévoilé sur le Salon de l’agriculture en 2016. En attendant, il était présenté sous forme de maquette au Sitévi.

En convertissant son vignoble au bio en 1998, Patrick Guiraud, président de Sud Vin Bio, a eu la mauvaise surprise de voir sa consommation de carburant multipliée trois. En quête de solutions, il en a peut-être trouvé une avec ce projet de tracteur interligne 100 % électrique, adapté aux vignes larges du Sud. Porté par les Vignerons indépendants du Gard, ce projet associe Sud Vin Bio et son expertise viticole, l’École des Mines d’Alès et l’IUT de Nîmes. La spécificité de ce tracteur électrique est de présenter deux racks d’accumulateurs de 25 kWh, conférant une autonomie de 4 heures. Ils peuvent être remplacés par un homme seul. « Concrètement, le vigneron peut travailler le matin, changer les batteries lors de la pause méridienne et repartir ensuite dans ses vignes », commente Nicolas Constant, de Sud Vin Bio.

Un prototype devrait être présenté lors du prochain Salon de l’agriculture, dans le Pavillon des Vignerons indépendants, qui seront présents pour la première fois Porte de Versailles, à Paris. Les visiteurs pourront admirer ce véhicule dont le châssis compact (de 3,25 m de longueur et 1,4 m de largeur) est constitué d’une structure tubulaire allégée. Porté par quatre roues motrices entièrement indépendantes, ce tracteur pourra avancer à la vitesse maximale de 20 km/h. Son prix devrait être proche de 70 000 euros. Ne lui reste plus qu’à trouver un constructeur prêt à le commercialiser.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé