LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Beaujolais nouveau 2015 

Point sur les transactions sur le marché vrac

Jeudi 22 octobre 2015 par Juliette Cassagnes

Beaujolais nouveau 2015 : point sur les transactions sur le marché vrac
Après deux semaines de campagne, l'essentiel des transactions concernant le Beaujolais nouveau 2015 sont déjà passées. Point sur les volumes et les prix pratiqués cette année.

Les transactions vrac du Beaujolais primeur 2015 ont démarré lundi 5 octobre 2015 pour une période d'achat qui s'étale traditionnellement sur quatre semaines, soit environ jusqu'au 4 novembre. A mi-parcours, l'essentiel des volumes vrac destinés à être commercialisés en primeur sont d'ores-et-déjà échangés...De quoi se faire une première idée de ce marché pour la campagne 2015.

Sur les deux premières semaines d'activité, les volumes vendus s'établissent à 147.000 hectolitres (hl) de vins, dont 102.000 hl en Beaujolais et 45.000 hl en Beaujolais-villages nouveaux. « On peut donc estimer entre 150.000 et 160.000 hectolitres le volume pour la totalité de la période, a annoncé ce vendredi 16 octobre 2015 Sébastien Coquard, ex-président de l'ODG. L'an dernier, ce volume avait atteint 170.000 hectolitres ». « Les volumes sont en légère baisse par rapport à la même date l'an dernier », confirme Gilles Paris, président d'InterBeaujolais.

Ramené à l'aire de production - qui totalise 9500 hectares -, ce volume correspond à un rendement moyen de 16 hl/hectare par exploitation. « Sur les 26 hl/hectare* de potentiellement produit, cela signifie que 10 hl/ha ne vont pas trouver preneur en Beaujolais nouveau... », ajoute Gilles Paris. Il reste néanmoins à déduire à ce volume la vente directe, dont les chiffres seront connus en fin d'année. A titre indicatif, celle-ci avait représenté l'an dernier un volume de 31.800 hl.

 

Côté valorisation, les cours se sont maintenus au-dessus de 200€/hl sur la période : le Beaujolais s'est vendu en moyenne à 201€/hl et le Beaujolais-villages à 207,5€/hl. Ce prix respecte donc le minimum demandé il y a deux semaines par le collectif de viticulteurs, mais qui reste cependant nettement inférieur aux prix de la campagne 2014. L'an passé, l'interprofession avait enregistré un prix moyen de 218€/hl pour le Beaujolais nouveau rouge et de 227€/hl pour le Beaujolais-villages nouveau rouge.

(*Les producteurs ont la possibilité chaque année d'écouler 50% maximum du rendement, fixé à 52 hl/ha, en Beaujolais nouveau, soit 26 hl/ha). 

[crédit photo: J Cassagnes]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé