Oenoméca publie un 'Guide des bonnes pratiques' d'utilisation de l'azote

Vendredi 17 décembre 2010 par M. B.

Pour la première fois en France, un « Guide des bonnes pratiques » de l'azote vient de paraître. La société héraultaise Oenoméca, spécialiste des solutions d'azote pour l'oenologie, en est l'éditeur.

Le guide souligne d'abord l'intérêt de l'azote pour contrôler l'oxygène dans le vin et son faible coût de production, étant donné que l'air en contient 80 %.

Après quelques rappels sur les phénomènes de dissolution d'oxygène et sur le rôle du SO2, l'auteur répertorie les étapes clés pour les apports d'azote : éraflage, pressurage, débourbage, remontages, transferts, stockage, mise en bouteille, etc.

A chaque étape, le guide fait un petit point théorique. Puis, il donne diverses indications pratiques sur la quantité d'azote à apporter, la pression ou le temps de contact vin-azote à appliquer.

On apprendra par exemple que la pression d'azote à injecter à la sortie de la pompe à vendange avant le foulage doit être au minimum de 4 bars et que le débit est en moyenne de 20% celui de la pompe. Ou encore que dans les caves où l'on homogénéise un collage en diffusant de l'azote dans les cuves, la pression au détendeur est en général de 3 bars, appliquée pendant 2 à 3 minutes.

Pour avoir un aperçu du guide, vous pouvez en télécharger un extrait sur le site d'Oenoméca : www.oenomeca.com. Vous pouvez également remplir un formulaire en ligne pour obtenir le guide complet sous format PDF. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé