LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

40 % des caves particulières dirigées par des femmes

Mercredi 17 juin 2015 par Chantal Sarrazin La Vigne - Vitisphere

La fédération régionale des vignerons indépendants de Paca a fait dresser le portrait-robot de ses chefs d'exploitation. 40 % sont des femmes et pratiquement tous veulent investir.

« À l'heure de la parité, la viticulture provençale donne l'exemple ! », annonce Didier Simonini, président de la Fédération régionale des vignerons indépendants de Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca). Et pour cause : 40 % des chefs d'exploitations en caves particulières de la région sont des femmes. À titre de comparaison, dans l'artisanat, les femmes représentent 22 % des chefs d'entreprise et 27 % au sein des PME/TPE. « Ce chiffre est l'une des principales révélations de notre étude sur la typologie des caves particulières de notre région, indique le responsable. Notre profession s'est fortement féminisée. »

Cette étude montre aussi que vignerons indépendants de la région sont dans « la force de l'âge ». Ils ont en moyenne 48,5 ans, comme les chefs d'entreprise des PME/TPE. 20 % ont moins de 40 ans, tandis qu'ils sont 28 % dans l'artisanat.

L'étude fait aussi apparaître l'existence de repreneurs non-issus de la viticulture pour 17 % des exploitations. La moitié d'entre eux sont des « ex » chefs d'entreprise, commerçants et cadres de la fonction publique.

Le moral est globalement bon, puisque 80 % des chefs d'exploitation souhaitent investir dans les prochaines années. Ils veulent en priorité renouveler leur vignoble et acquérir de nouvelles vignes.

OBJECTIF EXPORT

Autre fait marquant de cette étude, la part importante du bio : 54 % des propriétés sont certifiées et 27 % ont la volonté de s'engager à court terme vers une démarche environnementale.

« Nous allons maintenant déterminer les priorités pour soutenir le développement de nos exploitations », souligne Didier Simonini. La conquête de marchés à l'exportation en fait partie. 83 % des caves particulières souhaitent se développer sur ce créneau qui représente moins de 20 % de leurs ventes actuellement. À ce jour, la vente directe en France domine. Elle concerne 98 % des vignerons indépendants et génère 200 millions de chiffre d'affaires.

Autre priorité pour le syndicat : la reprise des terres des viticulteurs proches de la retraite. En effet, 60 % des exploitants de plus de 60 ans se disent sans successeur.

Tous ces chiffres sont issus d'une étude conduite entre mars et avril dernier par le cabinet Abso Conseil auprès des 1 246 caves particulières de Paca dont le chiffre d'affaires s'élève à 500 millions d'euros.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé