LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Roger Pellenc revient sur les raisons de son choix

Vendredi 28 octobre 2011 par C. S.

L'arrivée prochaine de Somfy participations dans le capital de la société Pellenc, à hauteur de 47,5 %, « ne changera rien aux orientations stratégiques décidées par l'entreprise », explique le fondateur de l'entreprise Pellenc. L'objectif est de doubler le chiffre d'affaires dans les deux ans.

À 67 ans et sans successeur direct, Roger Pellenc, le fondateur de la société Pellenc, prépare son départ à la retraite. Au terme d'un accord signé le 20 octobre dernier, il va céder 47,5 % du capital de son entreprise à Somfy participation, branche investissement de Somfy, d'ici la fin de l'année.

« J'ai d'abord envisagé de la céder aux salariés, mais le montant prohibitif des droits successoraux les a conduits à refuser », a t-il expliqué lors d'une conférence de presse, le 27 octobre, à Pertuis (Vaucluse), au siège du groupe. Courtisé par des financiers, des industriels du machinisme agricole, Roger Pellenc a finalement choisi Somfy participations. « Il s'agit comme nous d'une entreprise française, connue et respectable. Nous partageons une éthique et des fondamentaux communs. » Pour Somfy, dont c'est le premier investissement dans le secteur agricole, l'objectif est « d'accompagner le développement de l'entreprise ».

Pas de chamboulement en vue, donc. Pellenc conserve son nom, sa propre direction, le même encadrement et poursuit les orientations stratégiques engagées. À cet égard, le fondateur du groupe met la barre haut puisqu'il entend doubler le chiffre d'affaires (115 millions d'euros en 2010) dans les deux ans à venir, réaliser de nouvelles embauches et revenir à un résultat net de 10 % (8 % à ce jour). Pour ce faire, 2,5 millions d'euros ont, notamment, été investis en 2010 dans le site de Pertuis. Les travaux concernent le réaménagement des bureaux d'études dans des locaux plus spacieux ainsi que ceux des services commerciaux. « L'innovation est notre puissance de feu, pas question de la délocaliser », assure Roger Pellenc qui rappelle que son groupe « consacre chaque année 10 % de son CA et 15 % de ses effectifs à la R&D ».

Le rapprochement avec Somfy va permettre de jouer les synergies. Pellenc s'apprête ainsi à ouvrir une filiale commerciale en Allemagne, pays dans lequel Somfy est déjà présent. « Nous allons l'épauler dans cette implantation », a exposé Wilfried Le Naour, directeur général.

Somfy participations devrait se porter acquéreur de la totalité du capital de la société Pellenc d'ici 2015. Son fondateur se prépare une retraite active. Il a annoncé la création d'une fondation consacrée aux énergies renouvelables.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé