LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Pierre Creuzé, Agence 3B Voyages

« la clé de l’oenotourisme est de renouveler l’offre chaque année »

Mercredi 02 septembre 2015 par Marion Ivaldi

Pierre Creuzé, Agence 3B Voyages : « la clé de l’oenotourisme est de renouveler l’offre chaque année »

L’agence 3B Voyages, membre du réseau Afat Voyage, lance cette année un nouveau produit oenotouristique : des vendanges en Sauternais à partir de 450 euros par personne en formule 2 jours/1 nuit en château Destanque (à Barsac), comprenant tous les repas, l’expérience « vendanges », les visites et dégustations mentionnées au programme. Interview de Pierre Creuzé, responsable de cette agence, sur l’oenotourisme.

 

 

Comment se porte votre chiffre d’affaires sur les produits oenotouristiques ?

Nous proposons des visites dans les vignobles depuis longtemps mais nous avons réellement commencé à bâtir une offre professionnelle il y a cinq ans. Nous enregistrons une croissance tous les ans. J’attribue ce dynamisme à notre travail de renouvellement de l’offre chaque année. C’est la clé de la réussite !

 

 

Comment bâtissez-vous votre offre oenotouristique ?

Nous ne proposons que de très rares produits clé en main. Les vendanges en sauternais sont une exception. Nous bâtissons des produits à la carte suivant les aspirations de la notre clientèle : âge, goûts, notre de personnes, famille ou non, budget… Chez nous, tout est à la carte ! Ensuite, il y a plein de façon de proposer un produit oenotouristique. Le vignoble peut se visiter à travers l’architecture, la gastronomie ou de manière plus ludique en vélo ou voie fluviale.

 

 

Que recherchez-vous chez un domaine que vous visitez ?

Nous travaillons à une échelle humaine. Nous misons sur l’importance du relationnel que nous avons avec les vignerons. Comme notre offre est construite à la carte, nous tissons des partenariats autant avec des domaines ayant les moyens d’investir dans un outil d’accueil professionnel que des domaines de taille moins importante mais où nos clients peuvent faire l’expérience d’une vraie rencontre avec le vigneron.

 

 

Comment travaillez-vous avec les vignerons et responsables de domaine ?

La construction de notre offre nous a demandés du temps car nous allons à la rencontre de chaque responsable et de chaque vigneron. Nous visitons les lieux et nous formulons une proposition de visite qui peut être un simple passage à une animation. Selon les cas, le vigneron peut être amener à nous facturer un service, notamment quand il engage du matériel ou se charge de la restauration.

 

Quelle est votre clientèle ?

Elle est très mixte. Nous avons 50% de Français et 50% d’étrangers (avec une forte dominante asiatique et européenne). Nous travaillons autant avec des particuliers qu’avec des sociétés qui viennent faire leur incentive.

 

Quelle est votre clientèle ?

Elle est très mixte. Nous avons 50% de Français et 50% d’étrangers (avec une forte dominante asiatique et européenne). Nous travaillons autant avec des particuliers qu’avec des sociétés qui viennent faire leur incentive.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé