LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Analyses

Jeudi 01 janvier 1970 par Vitisphere


L''analyse de sol est bien connue des viticulteurs de même que le diagnostic foliaire. L''analyse des rameaux est plus récente. Ces trois outils sont complémentaires pour un diagnostic optimal d''éventuelles carences.

Analyse du sol, la base de la plantation

L'analyse de sol reste l'outil de base du raisonnement de la nutrition pour appréhender les conditions de développement racinaire ainsi que la fourniture minérale du sol. En fait, souligne Jean-Pierre Soyer de l'INRA de Bordeaux, ' l'analyse de sol permet d'adapter les conseils avant plantation et de raisonner les niveaux de fertilisation '. C'est un outil indispensable par exemple pour orienter le choix du porte-greffe. Par contre, pour raisonner et contrôler la fertilisation, l'analyse du sol est insuffisante car elle ne prend pas en compte, par exemple, les besoins différenciés entre chaque assemblage cépage/porte-greffe.

Analyse foliaire, pour ajuster la fertilisation d'entretien

Le diagnostic foliaire est essentiel pour prendre en compte le comportement nutritionnel de la vigne ou pour la conduite d'une parcelle. Il permet notamment un raisonnement en terme de niveaux et d'équilibres de nutrition avec un diagnostic de nutrition avant la phase de maturation ainsi que la possibilité d'identifier un problème potentiel. La comparaison avec les résultats antérieurs par rapport aux conditions de l'année permet encore d'ajuster la fertilisation.

Analyse des rameaux, pour prendre en compte les réserves de la plante

L'analyse des rameaux prend en compte la mise en réserve des souches, ce qui n'est pas le cas de l'analyse de sol et de l'analyse foliaire. Pour Philippe Weibel de l'ESERCA, société de conseils et laboratoire toulousain qui développe ce type d'analyses, ' c'est en quelque sorte une empreinte de la fin de campagne. La mise en réserve doit être considérée comme une fourniture nutritionnelle retardée ou anticipée, puisque le stockage a lieu l'année en cours et la mobilisation l'année suivante '. L'analyse de rameaux permet en fait d'adapter la fumure en fonction des réserves minérales et organiques du sol ainsi que le mode de conduite. C'est le seul outil prédictif, notamment vis-à-vis des risques de chloroses. Les prélevements se font sur les bois de taille, c'est-à-dire durant la période de repos hivernal, une période à laquelle le viticulteur se préoccupe de la fertilisation, ce qui n'est pas le cas des autres analyses qui s'effectuent en période estivale.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé