L'Union des Œnologues de France

Mercredi 09 janvier 2002 par Vitisphere

Les œnologues ont depuis peu leur Maison au cœur de Paris. Lieu de vie, de formation et de documentation, elle donne à l'Union des Œnologues de France la vitrine et l'outil nécessaires à son activité et à sa promotion.
Les œnologues français manquent de reconnaissance. Ils sont pourtant essentiels à toutes les phases de l’élaboration des vins, et contribuent à la connaissance, à la réputation et à la progression des régions vinicoles françaises.
L’œnologue est donc aujourd’hui bien plus qu’un technologue, il est l’Homme incontournable de l’Art du Vin, un expert en dégustation et en analyse sensorielle.

Pourquoi la « Maison des Œnologues de France » ?

La Maison des Œnologues de France donne aux œnologues la vitrine et l’outil nécessaires à son activité et à sa reconnaissance. Cette situation parisienne permet de bénéficier de la proximité des grandes instances viti-vinicoles françaises et d’être largement ouverte à l’ensemble de ses adhérents. Une situation centrale Inaugurée le 11 décembre 2001, sous la Présidence d’Honneur de Monsieur le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, La Maison des Œnologues de France se situe à Paris dans le 13ème arrondissement, au 21-23 de la rue de Croulebarbe. Elle est desservie par les lignes de métro 5, 6 et 7, avec les stations Place d’Italie, Corvisart et Gobelins. Des bureaux sur trois niveaux La Maison des Œnologues de France se présente sur trois niveaux : un rez-de-chaussée ouvert aux œnologues et au public, accessible par un jardin sur cour intérieure, qui offre une surface de 166 m² comprenant : . une salle de dégustation et de formation (15 postes professionnels), une salle de réunion (21 places) . un espace d’accueil, de documentation et d’information . des bureaux accueillant la direction nationale un premier sous-sol pour les locaux techniques un deuxième sous-sol pour le stockage du matériel nécessaire aux cours de dégustation. La conception et l’aménagement intérieur de la Maison des Œnologues de France ont été confiés à Pauline et Bernard Mercier (cabinet d’architectes BBM STRUCTURE). Une salle de dégustation unique en France La salle de dégustation conçue pour et par les œnologues est unique en France. Modulable, cette salle de travail n’a pas d’équivalent. Elle est à la fois esthétique, conviviale et très professionnelle. 15 personnes peuvent déguster en même temps. Chaque poste de dégustation possède son crachoir, un éclairage particulier, un œnoscope et un espace de travail pour la rédaction des commentaires. Les trois missions de la Maison des Œnologues de France Elle peuvent se résumer ainsi : Un espace de formation : - A l’analyse sensorielle pour les œnologues, - A des cycles de dégustation pour l’œnophile grand public, - A des séances de formation continue pour les entreprises. Un espace d’information et de documentation : Lieu de veille technologique où l’on trouve et où l’on informe sur tout ce qui a trait au vin et à la profession d’œnologue : journaux, magazines, guides, livres… Un espace de réunion : La « Maison » où se retrouvent et se réunissent tous les œnologues de France, pour y réfléchir et y défendre les intérêts de la vigne, du vin et de la profession.

L’œnologue ou « L’Art du Vin »

« L’œnologue et la Maison des Œnologues de France » par Alain GAYDA, Président de l’UOEF « L’œnologue, c’est toute la vie du vin. Aujourd’hui, l’œnologue n’est plus un professionnel qui utilise un vocabulaire technique et hermétique. L’œnologue est au contraire le personnage incontournable de toute la filière viti-vinicole, car c’est lui qui élabore le vin. A une époque où l’on parle d’hygiène alimentaire, de sécurité, de traçabilité, l’œnologue est l’homme clef qui garantit la production d’un vin de qualité. Vous ne serez donc pas surpris de trouver des œnologues dans toutes les fonctions essentielles de la filière : dans les laboratoires bien sûr, mais également dans les sociétés d’embouteillage, chez les producteurs de bouchons et autres produits œnologiques, chez les vignerons bien entendu, dans l’enseignement et la recherche, mais également à la direction des caves et dans les circuits de commercialisation (négociants, grande distribution, cavistes…). La Maison des Œnologues de France que nous attendions depuis longtemps, va non seulement nous permettre de communiquer avec l’ensemble des partenaires de la filière, mais également de nous faire connaître du grand public grâce à nos cycles de formation à la dégustation. Nous avons bien entendu choisi de l’installer à Paris, là où tout se décide, mais en développant les liens forts et interactifs que nous entretenons depuis toujours avec toutes nos régions. Il n’existait plus à Paris de salle de dégustation digne de ce nom. Avec la salle de dégustation de la Maison des Œnologues de France, c’est maintenant chose faite. Et nous sommes fiers de pouvoir l’ouvrir à tous ceux qui souhaitent s’initier ou se perfectionner à la dégustation.» L’œnologue est incomparable L’œnologue a longtemps souffert d’être considéré comme un technicien, un technologue, quand d’autres bénéficient d’une image bien plus « valorisante » et « artistique ». Résultat, l’œnologue avait peu l’occasion de paraître pour parler du vin… Et pourtant, au fil des années et grâce à une véritable professionnalisation de ce métier, l’œnologue a appris à communiquer ; il est devenu l’homme de l’Art du Vin, un expert en dégustation et en analyse sensorielle. Faites parler un œnologue il saura mieux que personne vous faire rêver avec les mots du vin !!! Pourquoi ? tout simplement parce qu’il est présent dans toute la vie du vin.

Qu’est-ce qu’un œnologue ?

Etymologiquement, le terme « œnologue » veut dire « Celui qui possède la science du vin ». Concrètement, l’œnologue est un expert qualifié qui, en raison de ses connaissances scientifiques et techniques (Baccalauréat + 4 ans dans l’enseignement supérieur) assure la pleine responsabilité de l’élaboration des jus de raisin, des vins et des produits dérivés du raisin. Les différentes missions de l’œnologue . Collaborer à l’établissement et à la culture des vignobles, . Procéder aux recherches technologiques, . Participer étroitement à la conception de matériel utilisé en technologie et en équipement des caves, . Diriger le viticulteur pour la vinification, la sélection, l’élevage, la conservation, le vieillissement et la mise en bouteilles du vin, . Réaliser les analyses (physiques, chimiques et bactériologiques) des produits concernés en interprétant les résultats, . Déguster les vins tout au long de leur vie, . Satisfaire les demandes du courtier par rapport à sa clientèle, . Informer les sommeliers sur le vin et son devenir, . Initier et former les œnophiles à la découverte de produits sains et de qualité. Où l’œnologue exerce-t-il ? Les œnologues se révèlent présents à tous les stades de la filière vin. De la recherche scientifique au travail sur le terrain vinicole, des analyses et expertises à la vinification, de la mise en bouteilles à la promotion et à la commercialisation, ils apportent un savoir qui permet de faire progresser le vin et sa législation générale. Il est donc naturel de retrouver des œnologues dans toute la filière : . laboratoires, . domaines vitivinicoles, . caves coopératives, . industrie commerciale (liège, verrerie, produits œnologiques...), . enseignement, . recherche, . interprofession, . administration. Conseil des vignerons, négociants ou embouteilleurs, l’œnologue joue un rôle primordial dans la filière vin. Très écouté pour le choix des matériels et des produits liés à la vigne et au vin, son savoir technique et scientifique fait autorité. Il est aujourd’hui considéré comme un acteur et un prescripteur essentiel à l’égard du monde du vin.

Définition internationale du titre et de la fonction d’œnologue

Adoptée à la 56ème Assemblée Générale de l’Office International de la Vigne et du Vin en 1976. « L’œnologue est la personne qui, en raison de ses connaissances scientifiques et techniques consacrées par le diplôme correspondant, est capable de remplir, dans le respect des bonnes et loyales pratiques, les fonctions définies ci-après :D’appliquer rationnellement les enseignements reçus ou ceux puisés dans les mémoires scientifiques et techniques et, éventuellement de procéder à des recherches technologiques ; De collaborer à la conception du matériel utilisé en technologie et pour l’équipement des caves ; De collaborer à l’établissement et à la culture des vignobles ; De prendre la pleine responsabilité de l’élaboration des jus de raisin, des vins et des produits dérivés du raisin, et d’en assurer la bonne conservation ; De procéder aux analyses (physique, chimique, microbiologique et organoleptique) des produits ci-dessus et d’en interpréter les résultats ; D’être en mesure d’apprécier les relations existant entre l’économie et la législation viti-vinicoles et la technique, et d’organiser la distribution du produit. » Quelles études pour quel diplôme ? Le Diplôme National d’Œnologue (DNO) se prépare sur deux ans dans les centres de formation après : - un DEUG Sciences et Vie ou - l’ENSA (Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie) ou - un DUT/BTS Viticulture/Œnologie/Biologie/Chimie. La 1ère année de DNO comprend un stage préalable de 3 semaines en début d’année (vendanges) et la 2ème année, un stage pratique de 4 à 8 mois, à condition d’avoir passé avec succès les épreuves de fin de 1ère année.

Les centres de formation à l’œnologie en France

La Faculté d’œnologie de l’Université Victor Ségalen Bordeaux 2, pour préparation : DNO, DEA Œnologie-Ampélologie, DESS Sciences et Techniques du Vin. L’Université de Bourgogne, Institut Jules Guyot à Dijon, pour préparation : Licence des Sciences de la Vigne, DNO, DEA Œnologie-Ampélologie, Formation Continue avec le Diplôme de Technicien en Œnologie. Le Centre de Formation et de Recherche en Œnologie de l’Université Montpellier 1, Faculté de Pharmacie, pour préparation : Formation continue pour les professionnels du secteur viti-vinicole, DEA Sciences des Aliments Option Œnologie. Le Centre de Formation en Œnologie de l’Agro Montpellier, ENSA (Ecole Nationale Supérieure Agronomique), UFR de Technologie-Œnologie, pour préparation : Diplôme d’Agronomie Approfondie mention Viticulture-Œnologie, DNO, Mastère de Viticulture-Œnologie (diplôme international). Le Centre de Formation et de Recherche en Œnologie de l’Université de Reims Champagne-Ardennes, Laboratoire d’œnologie, pour préparation : DNO, DESS d’œnologie des Vins de Champagne. Institut Paul Sabatier Toulouse III, Institut National Polytechnique, Faculté des Sciences Pharmaceutiques, ENSA, pour préparation : Formations initiales et continues en viticulture et en œnologie, DNO.

A la découverte du vin… Se former avec les Œnologues de France

Les trois formations proposées par l’Union . L’initiation à la dégustation : cours de formation pour le grand public, . La formation à la dégustation : cours au sein des entreprises, . Le perfectionnement à la dégustation et à l’analyse sensorielle : cours pour les œnologues. Tout savoir sur les formations grand public Parmi les trois formations proposées, l’Union des Œnologues de France organise un cycle grand public intitulé « A la Découverte du Vin avec les Œnologues de France », pour découvrir, se perfectionner ou tout simplement se faire plaisir. Le cycle se déroule d’octobre à juin. Les cours ont lieu en soirée de 20h00 à 22h30, suivant un planning établi en début d’année. Chaque séance, de 17 participants maximum, inclue une dégustation d’une dizaine de vins et un dossier récapitulatif. Cette formation peut se suivre en trois modules : 1) Initiation à la dégustation 5 séances (1500 F, soit 228,67 €) 1. La vigne, le raisin, mais le verre à la main La vigne au travers de l’histoire, la géographie, le climat, la culture, les parasites, la constitution du raisin. On redécouvre les goûts élémentaires, la mise en bouche, l’éveil des 5 sens, le vocabulaire du vin. 2. De la grappe au verre, sans oublier le savoir-faire Les vinifications (en rouge, en blanc et en rosé), les vinifications spéciales, l’élevage, la mise en bouteille. 3. Arômes et bouquets des vins blancs Les cépages blancs, des arômes à découvrir ou à redécouvrir, les vins de cépages. 4. Arômes et bouquets des vins rouges Les cépages rouges, des arômes à découvrir ou à redécouvrir, les vins de cépages. 5. Acheter, conserver, accorder Où acheter ses vins, comment les conserver, combien de temps ? Qu’est-ce qu’un millésime ? Comment lire une étiquette ? Harmonie des mets et des vins. 2) 10 régions françaises 10 séances (2800 F soit 426,86 €) Alsace : 24 janvier 2002 Val de Loire : 7 février 2002 Vallée du Rhône : 7 mars 2002 Champagne : 21 mars 2002 Sud-Ouest : 4 avril 2002 Languedoc-Roussillon : 11 avril 2002 Bourgogne : 2 mai 2002 Beaujolais, Jura, Savoie : 16 mai 2002 Provence et Corse : 23 mai 2002 Bordeaux : 6 juin 2002 3) A la découverte du vin 15 séances (3750 F soit 571,68 €)

L’Union des Œnologues de France

L’Union des Œnologues de France est régie par la loi n°82.915 du 22 octobre 1882. Les missions de l’UOEFAssurer la défense professionnelle des œnologues sur tous les plans, S’opposer à l’usage irrégulier du titre d’œnologue protégé par la Loi n°55.308 du 19 mars 1955, Permettre à ses membres la mise à jour permanente des connaissances techniques et scientifiques utiles à la profession, Maintenir la cohésion, la solidarité et la confraternité entre ses adhérents, Assurer l’indépendance professionnelle des œnologues et l’honneur de leur fonction à l’égard des autorités, des employeurs, de leur clientèle et de l’opinion publique. La Loi n°55-308 du 18 mars 1955 Elle a permis de créer un titre d’œnologue réservé aux techniciens titulaires du Diplôme National d’œnologue (DNO) et qualifiés dans les opérations d’élaboration et de conservation des vins. Ce diplôme est délivré conjointement par le Ministère de l’Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie et le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Force et professionnalisme de l’UOEF L’Union Française des Œnologues regroupe 1500 œnologues qui exercent leur activité à tous les niveaux de la filière vin, des plus grandes aux plus petites entreprises du secteur. L’UOEF possède un représentant dans la majorité des sociétés qui comptent aujourd’hui en France dans le monde du vin. L’Union a pour mission d’assurer et d’exalter la qualité des vins, conformément aux règles et définitions de l’Office International de la Vigne et du Vin. Son rôle de conseil et d’expertise est essentiel tant auprès de l’INAO, l’ONIVINS, l’ITV, l’OIV, l’OIVV et du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche. L’Union est pleinement appréciée pour sa mise à jour régulière des connaissances techniques et scientifiques qu’elle propose dans le domaine du vin. Auprès de l’ensemble des Œnologues, les informations issues de l’Union jouissent d’un crédit incontestable et font référence. L’Union des Œnologues est un membre actif de la Commission Consultative et Permanente d’Œnologie (CCPO), au même titre que les représentants des trois ministères de tutelle (Education Nationale, Agriculture et Pêche, Santé) et ceux des centres de formation, de la DGCCRF, de l’ONIVINS, de la Fédération Nationale des Négociants et des caves coopératives. La CCPO donne son avis sur toutes les questions intéressant la formation et l’exercice de la profession d’œnologue ainsi que sur les questions qui se rapportent au diplôme d’œnologue, et notamment au programme des connaissances théoriques, techniques et pratiques exigées à l’examen.

Tout savoir sur l’Union des Œnologues de France

Créée en 1958, l’Union qui regroupe 1500 œnologues, est structurée en huit antennes régionales, représentées par un comité de direction, présidé par Alain Gayda. Le siège social et la direction nationale sont domiciliés au 21-23, rue de Croulebarbe 75013 Paris. Les 8 antennes régionales Alsace, Bordeaux Sud-Ouest, Bourgogne Centre-Est, Champagne, Languedoc-Roussillon, Paris Nord Normandie, Provence Corse Vallée du Rhône, Val de Loire. Les publications et éditions de l’Union . La Revue Française d’œnologie (bimestrielle, distribuée par abonnement dans 49 pays) . L’annuaire des adhérents (annuel) . La Lettre Syndicale (bimestrielle) . Le Guide des vins des Vinalies (Concours annuel, sélection officielle des œnologues, guide distribué en France et au Bénélux) . Le Guide « 1000 vins du Monde, la Sélection des Œnologues » avec les Editions Hachette Les actions de l’Union Les Vinalies Un concours qui présente les fleurons des vignobles français (prochaine édition 30 mai 2002 à Pau). Les Vinalies Internationales Un concours placé sous le haut Patronage de l’Union Internationale des Œnologues, réunissant 2100 vins du monde entier dégustés et commentés par les 100 plus grands dégustateurs internationaux (prochaine édition du 10 au 14 février 2002 à Paris). Les stages d’initiation à la dégustation et d’analyse sensorielle Le site internet : www.oenologuesdefrance.fr Véritable plate-forme d’information, d’emploi et de veille technologique. La Chaîne d’Analyses Un service qui sert de référence aux laboratoires œnologiques agréés, mais aussi à tous les œnologues conduits à effectuer des analyses. Environ 175 laboratoires adhérents en font une des plus importantes chaînes inter-laboratoires européennes dans le domaine de l’agro-alimentaire. Elle bénéficie de la reconnaissance des pouvoirs publics et se voit retenue par le Cofrac comme chaîne de référence. Le Congrès National Annuel Rendez-vous annuel des œnologues à la rencontre d’un vignoble, de ses traditions et de ses spécialités, et moment privilégié pour la discussion et les échanges en matière d’évolution technique. Le 42ème Congrès National se tiendra du 30 mai au 2 juin 2002 à Pau.

Questions-réponses sur les œnologues

Origine de la profession 19 mars 1955 . Création du diplôme national d’œnologue . Premières assises de l’œnologie à Bordeaux Juin 1958 . Création de l’Union Nationale des Œnologues Suite au regroupement de 4 syndicats professionnels 25 juillet 1958 . Première élection sous contrôle d’huissier. Existe-t-il une formation continue des œnologues ? Oui, mise en place par l’Union, cette formation a pour objectif d’assurer le perfectionnement des œnologues aux nouvelles approches de la dégustation et de l’analyse sensorielle. Cette formation est réservée aux membres de l’Union. Qu’en est-il de la formation grand public ? Cette formation est en forte progression depuis 1996. A noter qu’entre septembre 2000 et juin 2001, ce sont 135 séances qui ont été organisées par l’Union, touchant au total 670 personnes, pour 1850 dossiers distribués et 1340 bouteilles dégustées. Il y a fort à parier que la création de la Maison des Œnologues de France en plein cœur de Paris va permettre de développer encore plus ces cycles de formation. Quid des adhésions à l’Union des Œnologues de France ? 1990 : 1164 adhérents 1991 : 1293 adhérents 1997 : 1357 adhérents 2001 : 1559 adhérents Quel est le profil type de l’œnologue en France ? Dans cette profession, comme dans beaucoup d’autres, il y a plus d’hommes que de femmes cependant, petit à petit, le pourcentage féminin progresse (exemple de la dernière promotion où les femmes représentaient 44% des diplômés). Les plus représentés à l’Union ont entre 30 et 45 ans (l’âge des adhérents s’étale de 23 à 86 ans). Quel est l’organigramme de l’Union des Œnologues de France ? Visualiser l'organigramme

Collège des recteurs

M. Christian ASSELINRégion Val de LoireM. Jacques BERGERETRégion Bourgogne Centre EstM. Alain BERTRANDRégion Bordeaux Sud-OuestM. Pierre BIDANRégion Languedoc RoussillonM. Alain BLAISERégion Languedoc RoussillonM. André BURGIRARDRégion Languedoc RoussillonMme Suzanne BRUNRégion Languedoc RoussillonM. Jean-Claude CABANISRégion Languedoc RoussillonM. Pierre CASAMAYORRégion Bordeaux Sud-OuestM. Jean FALLOTRégion Bordeaux Sud-OuestM. Michel FEUILLATRégion Bourgogne Centre-EstM. Claude FLANZYRégion Languedoc Roussillon M. Dominique FOULONRégion ChampagneM. Yves GLORIESRégion Bordeaux Sud-OuestM. Philippe JEANDETRégion ChampagneM. Patrick LEONRégion Bordeaux Sud-OuestM. Jacques MASQUELIERRégion Bordeaux Sud-OuestM. Alain MAUJEANRégion ChampagneM. Marc-Henri MERLERégion Languedoc RoussillonM. Elie PORTALRégion Languedoc RoussillonM. Philippe PUIGRégion Bordeaux Sud-OuestM. Jacques PUISAISRégion Val de LoireM. Pascal RIBEREAU GAYONRégion Bordeaux Sud-OuestM. Jean-Claude SAPISRégion Languedoc RoussillonM. Alex SCHAEFFERRégion AlsaceM. Pierre STREHAIANORégion Bordeaux Sud-OuestM. Pierre SUDRAUDRégion Bordeaux Sud-OuestM. Robert TINLOTRégion Nord Normandie

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé