LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Médoc

Les graffitis s’embourgeoisent sur les chais des domaines Rollan de By

Samedi 12 septembre 2015 par Alexandre Abellan

Médoc : les graffitis s’embourgeoisent sur les chais des domaines Rollan de By
Une fresque, réalisée par un collectif bordelais orne le chai des domaines Rollan de By. Un art pictural urbain inattendu au milieu des vignes.

Alors que le vignoble bordelais oscille entre caves à la signature architecturale cliquante et des cuviers discrets tenant de l’austère entrepôt, les domaines Rollan de By ont choisi de trancher : la nouvelle peau de son chai est flamboyante, avec des graffitis chatoyants. Bardé de panneaux solaires, le chai des domaines Rollan de By affiche fièrement cette fresque signature, réalisée par un collectif bordelais. Réalisée en sept jours par Damien Auriault, Ivan Bléhaut et Nicolas Larretche, cette fresque aura coûté 7 000 euros.

Architecte d’intérieurs, Jean Guyon est le propriétaire des domaines Rollan de By. Cette oeuvre pop-art s'inscrit dans les installations d’art contemporain qui parsément ses châteaux (notamment des sculptures : les bonbons géants de Laurence Jenkell, la Marathonienne de Philippe Hiquily, des moutons de François-Xavier Lalanne…). Regroupant 4 crus bourgeois (les châteaux La Clare, Greysac, Rollan de By et Tour Seran) et quatre autres domaines médocains (châteaux de By, Haut Condissas, du Monthil et Rose de By), les domaines Rollan de By représentent 185 hectares de vigne et un million de cols commercialisés chaque année.

 

 

 

 

[Photos : Domaines Rollan de By]

Tags : Médoc colle

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé