Vins IGP mousseux

8 cahiers des charges révisés pour les vendanges 2015

Mardi 07 juillet 2015 par Alexandre Abellan

Vins IGP mousseux : 8 cahiers des charges révisés pour les vendanges 2015

Invalidés par le Conseil d'Etat en mars dernier, huit cahiers des charges de vins à Indication Géographique Protégée retentent leur chance afin de maintenir leurs productions en 2015. Réuni ce premier juillet, le Comité National des IGP viticoles a en effet validé la mise à jour de huit cahiers des charges mousseux : Comté Tolosan, Coteaux de l'Ain, Coteaux de l'Auxois, Coteaux de Tannay, Côtes de la Charité, Méditerranée, Pays d'Oc et Vin des Allobroges. Recalés pour des défauts de lien à l'origine ou d'antériorité de la production, ces cahiers des charges ont été révisés par chaque IGP.

Suivant la procédure de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), ces dossiers sont désormais mis en procédure nationale d'opposition pour les deux prochains mois. S'ils sont homologués dans les délais, « cela permettrait de régulariser leur production sur le millésime 2015 en regard de l'annulation par le Conseil d'Etat, et d'éviter une rupture de production  » souligne Christelle Jacquemot (nouvelle directrice de la Confédération des vins IGP de France). Et selon l'issue de cette procédure, d'autres IGP pourraient logiquement retenter l'aventure du mousseux.

A l'origine de l'invalidation de 33 cahiers des charges sur 36*, la Fédération Nationale des Producteurs et Elaborateurs de Crémant n'a, pour l'instant, pas arrêté de position à l'encontre de ces versions révisées. L'organisation veille actuellement au respect des arrêts d'annulation du Conseil d'Etat, avec le retrait de la commercialisation de tous les vins siglés IGP mousseux.

 

 

* : les 3 IGP maintenues sont Hautes-Alpes, Maures et Var.

 

 

[Illustration : Remplacement, les signes de l'arbitre de football, FIFA]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé