Marie Brizard Wine & Spirits (ex-Belvédère)

Castel et La Martiniquaise rentrent au conseil d'administration

Mercredi 01 juillet 2015 par Alexandre Abellan

Marie Brizard Wine & Spirits (ex-Belvédère) : Castel et La Martiniquaise rentrent au conseil d'administration

Après un mois de juin ponctué par des lettres ouvertes chargées d'incompréhensions stratégiques, les principaux actionnaires du groupe Belvédère (troisième acteur français des vins et spiritueux) ont réussi à s'accorder sur la composition d'un conseil d'administration. Un dénouement en partie dû à l'arrivée d'un nouvel acteur au conseil d'administration : La Martiniquaise Bardinet (pastis Duval, Porto Cruz, rhum Saint James, vodka Poliakov, whisky Label 5...). Juge de paix et invité surprise, Jean-Pierre Cayard est officiellement le deuxième actionnaire de Belvédère, avec 6,8 % du capital (devant le groupe Castel avec 5,32 %, derrière Diana Holding avec 17,36 %). Réuni ce 30 juin, l'assemblée générale de Belvédère a adopté la nouvelle dénomination du groupe ( Marie Brizard Wine & Spirits), l'entrée au conseil d'administration de Castel et La Martiniquaise, ainsi que ses membres :

- cinq administrateurs  indépendants : Guillaume de Bélair (représentant des actionnaires individuels), Constance Benqué (élue en septembre 2013), Benoît Ghiot (élu depuis septembre 2014), Benoît Hérault (président de Belvédère depuis septembre 2014) et Christine Mondollot (élue en septembre 2013, également administratrice pour Vivarte depuis octobre 2014) ;

- trois représentants de Diana Holding, l'actionnaire principal depuis la fin 2014 : Mehdi Bouchaara (membre du conseil depuis octobre dernier), Serge Heringer (invité permanent depuis octobre) et Rita Maria Zniber (PDG de Diana Holding, premier producteur de vins marocain) ;

- Jean-Pierre Cayard pour le Groupe La Martiniquaise Bardinet (dont il est le propriétaire).

- Laurence Dequatre pour le groupe Castel (elle est membre du conseil d'administration de la COPAGEF, maison-mère du groupe Castel).

Cette issue enterre, pour l'instant, la hache de guerre qui divisait la direction de Belvédère (plan BiG 2018) et les deux principaux actionnaires du groupe (Diana Holding et Castel, agissant de concert). Les hostilités ont été déclenchées début juin, quand Diana Holding a demandé au conseil d'administration de Belvédère la révocation de quatre administrateurs indépendants (Constance Benqué, Benoît Ghiot, Benoît Hérault et Christine Mondollot, qui avaient pourtant remis leur mandat en jeu pour l'assemblée générale du 30 juin). Une proposition qui a été refusée et a poussé les administrateurs indépendants à se défendre. Dans une lettre ouverte, Benoît Hérault expliquait, fin juin, que « le projet pour Belvédère de Diana Holding, groupe familial agroalimentaire et de vins marocains, et de Castel, un des leaders mondiaux de vins, répond uniquement à une logique de distribution sur de nouvelles géographies. Si cette logique fonctionne pour le vin, il n’en est pas de même pour les spiritueux (Belvédère réalisant 75 % de son activité dans les spiritueux). » Au final, la proposition de composition du conseil d'administration des administrateurs indépendants a été reprise*, avec l'ajout d'un siège pour Diana Holding (celui de Serge Heringer) et d'une place pour La Martiniquaise.

Autre point crucial, la garantie d'indépendance groupe Belvédère a été consolidée par « une modification du règlement intérieur du conseil d’administration a été adoptée » ce 29 juin : « si le conseil d’administration venait à évoquer des informations sensibles sur des produits fabriqués ou commercialisés par Belvédère, le(s) administrateur(s) exerçant des fonctions au sein d’une entité directement concurrente de ce produit, serai(en)t tenu(s) de quitter la séance. » Une mise au point qui n'est pas neutre, quand on sait que Marie Brizard Wine & Spirits est le leader français des vins aromatisés et whiskies (gammes Fruits & Wine by Moncigale et William Peel) et se trouve talonné dans ses deux catégories par les groupes Castel (Very Pamp) et La Martiniquaise (Label 5).

 

 

* : A noter que trois invités permanents se joignent au conseil d'administration de Belvédère, Nicolas Gailly et Pierre Beuchet (qui ont retiré leurs candidatures de membres votants), et Guy Lebail (ancien directeur général d'Andromède, holding du groupe Remy Cointreau et d'Oeneo).

 

 

[Photo de Jean-Pierre Cayard : agence FXG]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé