LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

A boire très frais

Les vins frappés d’Yvon Mau

Mercredi 17 juin 2015 par Emilie-Anne Jodier La Vigne-Vitisphere

A boire très frais : les vins frappés d’Yvon Mau

La maison de négoce bordelaise n’a pas pu résister plus longtemps à la mode des BAVB qui connaissent un succès grandissant chez les jeunes consommateurs, et jeunes consommatrices. Présentés sur Vinexpo, Fruity touch et Frozen Rosé entendent bien se faire une place sur le marché. « Ce sont des vins qui se boivent très froid, indique Thierry Delean, le directeur commercial du circuit grande distribution de la marque. Les consommateurs aiment y ajouter des glaçons, cela permet de contrebalancer la sucrosité du vin. »

Fruity Touch se décline en quatre bouteilles : deux en blanc aromatisées à la pêche de vigne et au melon et deux en rosés pour les goûts fraise et pamplemousse. Ce dernier représentant la plus grosse part de marché des BAVB. Avec sa capsule à vis et son habillage épuré, bleu pour mieux rappeler la fraîcheur , Fruity Touch titre à 7% d’alcool. Il s’adresse avant tout aux jeunes adultes pour des apéritifs frais et estivaux. « Mais il s’en vend toute l’année », observe Thierry Delean qui se donne pour objectif d’en écouler 500 000 bouteilles en grande distribution à un prix tournant autour de 3,50 euros.
Et pour les réfractaires aux arômes ajoutés dans les vins, Yvon Mau propose le Frozen Rosé, à boire frappé et accompagné de glaçons. « On retrouve dans ce vin de la sucrosité, beaucoup de fraîcheur et de l’acidité », précise le directeur commercial. Les glaçons ne se cachent pas sur cette bouteille aux mêmes couleurs que sa jeune sœur Fruity Touch. Petite trouvaille marketing : un logo qui prend la couleur bleue à la température idéale indique quand le vin est assez frais pour être bu. Si le marché est plus restreint, Yvon Mau prévoit tout de même d’en commercialiser 200 000 bouteilles, là aussi à 3,50 euros. « Et chaque col sera vendu en juillet et en août accompagné de son ice bag », précise Thierry Delean. La moindre des choses pour un vin on ice !

 

 

[Crédit photo : Emilie-Anne Jodier La Vigne-Vitisphere]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé