LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

La Cave de Die Jaillance investit et s'agrandit pour poursuivre la croissance de ses ventes

Vendredi 05 juin 2015 par Juliette Cassagnes

La Cave de Die Jaillance investit et s'agrandit pour poursuivre la croissance de ses ventes

Pour faire face à la croissance de son activité, estimée à 30% sur les dix dernières années et amenée à se poursuivre à l'avenir, la Cave coopérative de Die Jaillance a dû envisager l'agrandissement et la rénovation de son site de production.

 

La première « tranche » des travaux vient de se terminer. Ils ont donné lieu à la construction d'un nouveau bâtiment pour la prise de mousse et le stockage de celle-ci, pour un montant de 6 millions d'euros, ainsi qu'à l'acquisition de nouveaux équipements, dont une tireuse, pour 3 millions d'euros. Le montant total investi : 9 millions d'euros. Ces nouvelles installations ont été inaugurées « officiellement » ce jeudi 4 juin 2015.

 

La seconde partie des travaux devrait, « si tout va bien », démarrer en 2018. Ceux-ci aboutiront à la construction, dans le prolongement du nouveau bâtiment, d'un nouveau site pour le dégorgement et l'habillage. Estimés à environ 6 millions d'euros, cela porterait le montant total des investissements de la cave à environ 15 millions d'euros.

 

Avec la construction de ce nouveau bâtiment de 6.000 m2, l'aire total du site de la cave atteint désormais 48.000 m2. In fine, celui-ci mesurera 60.000 m2.

 

Outre le gain de place, les travaux engagés permettent à l'entreprise de rationaliser l'organisation de sa production : « Tous les aménagements que nous réalisons sont conçus selon le principe de la « marche en avant » pour ainsi, gagner en productivité et en compétitivité », justifie son directeur, Jean-Louis Bergès. Le site avait en effet la particularité d'être traversé par une voie de chemin de fer, avec des ateliers de part et d'autre, obligeant à de multiples va-et-vient.

 

La production actuelle, qui émane du nouveau site entré en fonction début 2015, s'établit à 8 millions de bouteilles par an. Mais il pourrait à terme atteindre les 12 millions.

 

Dans la Drôme, la Cave de Die Jaillance produit des effervescents AOC Clairette de Die - tradition et brute - et des Crémants de Die. Elle compte 220 viticulteurs adhérents et produit 75% de l'appellation en volume. Selon son directeur, c'est la première marque AOC de France en vins effervescents, devant les AOC Limoux et Gaillac.

[crédit photo: J Cassagnes]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé