LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Bourgogne

Le projet d’arrêté du dispositif de lutte contre la flavescence dorée 2015 soumis à la consultation du public

Mardi 12 mai 2015 par Juliette Cassagnes

Bourgogne : le projet d’arrêté du dispositif de lutte contre la flavescence dorée 2015 soumis à la consultation du public

La préfecture de Bourgogne vient de mettre en ligne le nouveau projet d’arrêté concernant le plan de lutte contre la flavescence dorée pour l’année 2015, pour consultation du public. Celle-ci durera jusqu’au 28 mai prochain. Le projet d’arrêté concerne les trois départements de la région : Côte d’Or, Saône-et-Loire et Yonne. 

Le texte a été le fruit d’un travail conduit plusieurs mois en amont, entre les services de l’Etat et les professionnels du secteur viticole, représentés par la CAVB. La maladie étant contenue et le nombre de communes touchées diminuant, le dispositif réglementaire pour 2015 est donc dans la lignée de celui de 2014, à savoir la recherche de diminution des traitements insecticides. 

Dans les zones soumises à la lutte obligatoire (PLO), l’aménagement de la lutte initiée en 2014 va se poursuivre : dans les zones à risque « élevé », c'est-à-dire le nord-Mâconnais et à Mercurey et les communes voisines (en rouge sur la carte), trois traitements, dont le dernier reste conditionné aux résultats d’efficacité du second traitement, sont imposés. Pour les zones à risque « moyen » (en rose sur la carte), deux traitements seront obligatoires, dont le deuxième, conditionné aux résultats du premier. Dans cette zone à « 2-1 traitements », l’arrêté prévoit en plus cette année la limitation de la zone à traiter à un cercle de 500 mètres de rayon autour des pieds contaminés. Treize zones ont ainsi été délimitées (numérotées de 1 à 13 sur la carte).

Pour les autres zones situées dans le PLO, aucun traitement contre la cicadelle n’est obligatoire. « L’évolution de la stratégie insecticide pour 2015 va induire une forte diminution entre 2014 et 2015 des surfaces de vignes recevant au moins un insecticide, 92 % pour la Côte d’Or et 61 % pour la Saône-et-Loire », indique la préfecture. 

Les autres mesures de lutte habituellement en vigueur ont également été insérées dans le projet d'arrêté. Pour consulter le projet d'arrêté complet, cliquez ici.

[Source carte: site internet préfecture de Bourgogne]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé