Internet

Le site "Vente privée" ouvre un nouvel entrepôt dédié au vin et à la gastronomie à Beaune

Mardi 21 avril 2015 par Juliette Cassagnes

Internet: le site

Le site de vente en ligne « Vente privée » a ouvert en septembre dernier un nouvel entrepôt dédié au vin et à la gastronomie, à Beaune (Côte d’Or), en bordure de l’autoroute A6. Ce centre de distribution logistique flambant-neuf de 10.000 m2 est destiné à « accompagner la croissance de l’offre vin et gastronomie de l’entreprise ». Une activité qui était auparavant sous-traitée à Bordeaux, auprès d’un prestataire. « Compte-tenu de la croissance très importante de l’activité vin, la mise en place d’un site spécifique était nécessaire », justifie le co-fondateur de Vente privée, Xavier Court, à l’occasion d’une visite officielle du nouveau site.

L’ensemble des bouteilles de vins vendues par le site web – soit 4 millions l’an dernier et 5 millions prévues pour 2015 – transiteront dorénavant par ce tout nouvel entrepôt. Sa localisation géographique lui permet d’être à la fois dans une région viticole, mais aussi proche d’axes routiers et « au cœur des marchés » de l’entreprise : France, Allemagne, Espagne, Italie, ou encore Royaume-Uni, Belgique.

Ouvert depuis septembre 2014, son activité se développe progressivement. Pour le moment, 30 salariés ont été embauchés pour assurer les différentes tâches, de la réception des produits fournisseurs à la préparation des milliers de colis à expédier dans toute l’Europe. Compte-tenu de la diversité des tailles et de la nature des commandes,  le site a été pensé pour optimiser et automatiser la préparation des colis, le tout dans un minimum de temps…et de casse. « On fait venir de grosses quantités, qu’on éclate ensuite en petits colis », résume le chef d’entreprise.

Les vins commandés et livrés peuvent provenir indifféremment de toutes les régions viticoles de France, mais aussi d’Espagne et d’Italie, après dégustation par les six sommeliers « qui visitent les vignobles ». Les fournisseurs sont des « petits domaines » comme de « grosses maisons de négoce ». En termes de contenants, pas de restrictions : « Les contenants peuvent être aussi bien des bouteilles de 75 cl., que des magnums ou des Jéroboam… L’achat sur vente-privée correspond à un achat d’impulsion, suite à un coup de cœur, qui casse tous les codes en terme de marketing... Ce qui explique que le vin ait un potentiel fou sur internet et que ces formats atypiques se vendent très bien, explique Xavier Court. Le consommateur apprécie d’acheter des choses qu’il n’a pas l’habitude de trouver dans le commerce traditionnel, et veut se faire plaisir ».

D'ici la fin de l'année 2015, le chef d’entreprise espère recruter 100 personnes pour travailler dans l’entrepôt, et gérer un nombre total de 10.000 commandes par jour.

Crédit photo: J Cassagnes

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé